Le sport comme vecteur pour valoriser la marque employeur

par La rédaction

Meeting sportif digne des plus grandes compétitions internationales, dispositif haut de gamme de recrutement interactif via des plates-formes 3D ou encore création de web TV, les entreprises font plus que jamais preuve d’originalité pour attirer les nouveaux talents issus de la Génération Y. Ainsi, quand certaines choisissent de jouer la carte technologique, d’autres optent pour des stratégies faisant appel à un ancrage psycho-sociologique afin de se positionner solidement dans l’imaginaire collectif des futurs actifs.

 

Démonstration :

De part les valeurs qu’il véhicule, le sport rejoint en de nombreux points la sociologie de l’entreprise et plus particulièrement la notion de bien être au travail. Il s’agit, en effet, d’un excellent vecteur pour valoriser la marque employeur tout en prônant la haute performance et la responsabilité entrepreneuriales via des valeurs reconnues universellement, comme le confirme Isabelle Arnaudet, Responsable Sourcing et Relations écoles du groupe Carrefour, « la compétition, la notion d’effort et de dépassement de soi sans oublier le travail en équipe sont autant de valeurs qui nous sont propres et qui sont notamment véhiculées par le sport ».
 
En ce sens, l’opération Challenge du Monde des Grandes Ecoles & Universités, organisée par l’agence Quatre Vents, constitue une véritable innovation. En effet, sur une journée, cette manifestation dédiée au recrutement permet à quelques 800 RH et opérationnels issus de 8 grandes entreprises françaises à dimension internationale de rencontrer près de 4 500 étudiants et jeunes diplômés de 250 écoles et universités européennes et ce, dans un cadre sportif et détendu. Selon les statistiques des deux éditions précédentes, un tiers des étudiants et jeunes diplômés viennent pour le volet recrutement, un tiers pour le sport et le reste pour le fun.
 
« A noter que sur l’année 2010, 2 200 recrutements ont été effectués dans des secteurs d’activité divers et variés. Pour cette troisième édition, en additionnant les volumes de recrutement des entreprises partenaires parmi lesquelles Alcatel-Lucent, Bouygues Telecom, Carrefour, GDF Suez, Logica, Nestlé, Shneider Electric, Vallourec ou encore Lagardère ; cela représente plus de 6 500 offres d’emplois, stages, VIE et contrats en alternance », indique Laurence Chavot Villette – Directrice associée de l’agence Quatre Vents.
 
Aucun doute là-dessus, cet évènement d’envergure casse les codes traditionnels du recrutement en offrant la possibilité de dialoguer avec des recruteurs mais aussi d’échanger avec des opérationnels sur la nature des métiers ou plus simplement de communiquer pour tenter d’y voir plus clair sur les opportunités de carrière proposées par les entreprises.
 
« La rencontre entre le jeune diplômé et l’entreprise prend une autre dimension. C’est une relation qui s’ancre dans une réalité concrète, gouvernée par un souci d’authenticité et d’humanité. Et c’est aujourd’hui clairement ce que les candidats attendent : une relation vraie et de proximité, non seulement avec les DRH mais également avec les opérationnels. A noter que quatre PDG des entreprises Vallourec, Schneider Electric, Alcatel-Lucent et Nestlé ont participé aux épreuves sportives organisées au stade Charléty lors de la journée du 28 mai. Une démarche symbolique mais qui en dit long sur la volonté du Top Management de se rapprocher des équipes et de s’investir directement dans les processus de recrutement », conclut Mathieu Gabai, Directeur de l’agence Quatre Vents.

 

 

Emilie Vidaud