Le groupe EDF souhaite séduire les jeunes diplômés avec son application pour smartphone

par La rédaction

Le 1er décembre 2011, le groupe EDF lançait Edf recrute, une application de recrutement disponible sur iPhone et Androïd.

Elle devenait ainsi la deuxième entreprise française du CAC 40 à proposer aux candidats d’accéder à des centaines d’offres d’emploi, de stage ou d'alternance en toute mobilité.

Trois mois plus tard, l’outil a déjà été téléchargé 19 000 fois et semble correspondre aux attentes des jeunes diplômés qui représentent la majorité des embauches prévues par EDF cette année.

 

Florence Cordier, responsable marque employeur et recrutement du Groupe, revient sur la genèse et les enjeux d’une telle stratégie digitale en matière de recrutement.

 

Quel est le contexte de création de votre application Edf recrute ?

Cette nouvelle application disponible sur iPhone et Androïd se situe dans la continuité de www.edfrecrute.com, le site de recrutement du groupe EDF en France. Depuis sa création, ce portail a déjà fait l’objet de belles évolutions. Nous avions notamment optimisé notre outil l’an dernier avec une version Ipad, nous souhaitions donc continuer dans cette voie. Notre ambition aujourd’hui est d’être pertinents auprès des populations jeunes et mobiles.

 

Avec cette nouvelle application, nous souhaitions faire un nouveau pas vers la mobilité et nous positionner comme des précurseurs. Nous pouvons d’ailleurs être fiers d’être la seconde entreprise française, après Orange, à proposer ce type d’application. Dans le monde, seuls soixante-dix entreprises ont fait ce choix stratégique.

 

En quoi s’intègre-t-elle dans votre politique de recrutement ?

EDF vise les 6 000 recrutements pour 2012. C’est réellement une année record pour le Groupe ! Notre site Internet a d'ailleurs reçu près de 600 000 visites depuis janvier. Nous avons véritablement commencé l’année sur les chapeaux de roue. A 90 %, nous recrutons sur les métiers techniques, des techniciens de niveau bac + 2, bac + 3 et des ingénieurs issus des grandes écoles ou des universités.

En majorité, ce sont donc des jeunes diplômés.

 

Que propose concrètement cette application ?

Sur Edf recrute, vous retrouvez l’ensemble des services présents sur notre portail de recrutement en dehors de la possibilité de postuler en ligne.

Nous avons d’ailleurs largement collaboré avec la société Altays qui a déjà beaucoup travaillé sur notre site. On y retrouve bien entendu l’ensemble de nos offres d’emplois disponibles par critères de recherche mais également tout ce qui peut intéresser un candidat comme des informations sur les parcours de nos salariés, la présentation de nos métiers à travers des vidéos témoignages et toute l’actualité du Groupe.

 

Nous n’avons pas souhaité donner la possibilité aux candidats de postuler directement via leur smartphone, pour des raisons techniques d’abord mais aussi parce que nous considérons qu’une candidature est un acte raisonné et sérieux et qu’il doit se faire dans la réflexion.

 

Quels premiers résultats ? Et quelle suite pour favoriser votre recrutement ?

A ce jour, l’application a été téléchargée 19 000 fois. Selon les experts, c’est un très bon résultat ! En fait, nous menons une vraie réflexion autour des outils susceptibles de favoriser le recrutement des jeunes diplômés. Après une action sur la mobilité, nous allons nous concentrer sur notre présence sur le Web et sur les réseaux sociaux.

Nous ne voulons en aucun cas louper le coche et avons d’ailleurs lancé une étude pour mieux connaître les usages et les besoins des étudiants. Toute la question aujourd’hui est de savoir sur quel réseau social se concentrer, nous souhaitons véritablement garder la main sur tous nos outils et être en mesure de les faire vivre avec pertinence, en restant toujours en cohérence.

 

Sur notre site Internet, nous allons également davantage utiliser nos ambassadeurs internes pour développer le conversationnel direct.

Enfin, en ce qui concerne notre marque employeur, 2012 sera véritablement l’année de son internationalisation avec notamment le l'intégration dans notre plate-forme d'offres d'emploi des recrutements de nos filiales anglaises, belges et italiennes.

 

Audrey CAUDRON VAILLANT

 

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire