La tenue vestimentaire au travail : quelles sont les règles ?

par La rédaction

Aujourd’hui, la tenue vestimentaire est très importante pour tous. En principe, un collaborateur peut venir travailler comme il le souhaite sur son lieu de travail. Néanmoins, l’employeur peut parfois imposer une tenue de travail. Mais peut-il imposer véritablement un dress-code ? Voici les droits et obligations en la matière !

 

Tenue vestimentaire : ce qu’il faut savoir !

La plupart du temps, les codes vestimentaires se créent automatiquement dans le secteur d’activité auquel appartient l’entreprise. Nous le savons tous : le choix de se vêtir relève de la liberté individuelle du collaborateur.

Par ailleurs, le code du travail est unanime là-dessus. En effet, aucun acte de l’employeur « ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives des restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché ».

Pour autant, l’employeur peut restreindre cette liberté dès lors que cette dernière est justifiée par la nature de la tâche à accomplir et proportionnée au but recherché. S’il peut démontrer que le port d’une tenue vestimentaire est justifié, les collaborateurs ne peuvent pas y déroger. En effet, il peut, sous certaines conditions, réglementer le port d’une tenue de travail. Cela doit être spécifié dans le contrat de travail ou encore dans le règlement intérieur.

Attention : certaines tenues ont déjà été sanctionnées comme par exemple le refus par une assistante de réservation d’un grand hôtel de porter son uniforme ou encore un collaborateur au contact de la clientèle qui avait porté un bermuda.

 

Cependant, suis-je libre de me vêtir comme je le souhaite au travail ?

Il faut évidemment venir travailler de manière décente dans l’entreprise !

Le fait de venir travailler une fois sans respecter les codes imposés ne constituera pas un motif de licenciement. Mais si le collaborateur ne les respecte pas à plusieurs reprises, il risque d’être sanctionné.

Par exemple, dans le secteur du luxe, pas question de venir travailler en basket ! La tenue doit être irréprochable ! Il est à noter que les commerciaux doivent souvent porter un costume.

Notez-le : dans le secteur de la restauration, il y a également des règles à respecter notamment en matière d’hygiène et de sécurité (le port d’une charlotte sur la tête…).

Par temps de chaleur, l’envie de venir travailler en short et en tong est indéniable ! Est-ce possible ?

Tout dépend du poste occupé en question. En effet, si le collaborateur reste derrière son bureau, il ne devrait pas y avoir de souci mais s’il est au contact de la clientèle, la réponse est différente.

D’une manière générale, la tenue doit être en lien avec les intérêts de l’entreprise !

Par ailleurs, la tenue peut être imposée pour de raisons de sécurité. L’employeur doit dans ce cas bien précis prendre en charge l’entretien de la tenue. A cet effet, une jurisprudence a précisé il y a quelques années que, lorsque l’employeur impose une tenue de travail, l’entretien est à sa charge (par exemple le remboursement des frais de nettoyage engagés).

Notez-le : le temps d’habillage et de déshabillage sur le lieu de travail doivent faire l’objet d’une contrepartie !
 

Yasmine Belho

 

Articles RH relatifs

2 commentaires

Tenue professionnelle | Pearltrees octobre 27, 2019 - 4:45

[…] Toute l'actualité des Ressources Humaines. […]

Répondre
Job – Ma liberté … Vestimentaire / Tenue de travail – L'Actu de l'Animateur QSE mars 30, 2021 - 10:05

[…] la-tenue-vestimentaire-au-travail-quelles-sont-les-regles.html […]

Répondre

Laisser un commentaire