Global Approach Consulting : un dispositif d'évaluation global et cohérent

par La rédaction

Global Approach Consulting déploie depuis décembre 2012 un référentiel commun à l’ensemble de ses collaborateurs. Il doit permettre de donner une vision commune des attentes de l’entreprise et de créer un sentiment d’appartenance favorisant le partage de valeurs. Pour évaluer les compétences, l’entreprise mise sur la coopération.

 

Le référentiel métier que déploie actuellement Global Approach Consulting en France s’appuie sur des items communs adaptés à ses différents métiers : le consulting, le commercial, les fonctions support, la direction. Il a vocation à être déployé et adapté dans les filiales et s’articule autour de cinq dimensions : l’expertise métier, le professionnalisme, le client interne et externe, le corporate (incluant la connaissance des produits et l’adhésion aux valeurs) et une dimension communication (pour l’ensemble des collaborateurs), management (pour les managers), leadership (pour les membres du Codir). « Ce dispositif participe au développement de la culture d’entreprise et donne aux collaborateurs une vision des évolutions de carrière possibles. À partir du moment où nous partageons un même langage, nous pouvons construire des passerelles entre les métiers », explique Nolwenn Ahodi, DRH de Global Approach Consulting.

 

Ce référentiel fait partie intégrante de l’entretien annuel d’évaluation, ou bisannuel selon les métiers. Rendez-vous qui permet de mesurer les écarts entre les compétences réelles et les compétences attendues mais aussi, donne la possibilité aux collaborateurs d’analyser leurs performances et ce, de façon d’autant plus lisible que ce référentiel existe. « D’autres outils sont en cours d’élaboration comme un plan de formation global décliné autour de nos cinq dimensions », poursuit la DRH.

 

L’adhésion aux valeurs de l’entreprise n’étant pas le moindre des critères de sélection en recrutement, c’est en toute logique que l’on retrouve la même articulation autour des cinq dimensions côté évaluation externe. La grille d’évaluation utilisée dans le cadre des recrutements se décline donc autour de ces cinq mêmes axes.

 

Une appréciation plus complète

Enfin, parce que l’organisation et le volume des équipes de consulting le permet, un comité d’évaluation a été mis en place en tant que process formalisé pour ce métier. « Il s’agit non seulement de s’appuyer sur l’évaluation du manager mais également d’intégrer les observations des directeurs opérationnels et des équipes RH pour avoir un regard plus global et complet sur les compétences des consultants », souligne Nolwenn Ahodi. Le point sur les compétences de cette population s’effectue donc un deux temps, d’abord lors de l’entretien d’évaluation classique, puis lors de ce comité qui se réunit une fois par semestre pour challenger le consultant.

 

Sophie Giradeau

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire