Un professeur d’anglais, en CDI, dans une PME : une démarche RH atypique et novatrice

par La rédaction
.

 

Legisway, éditeur français précurseur sur le marché du Contract Management, start-up en 2000, PME à forte croissance aujourd’hui, mène une politique RH innovante et a notamment fait le choix de recruter en CDI un professeur d’anglais. Voici en quelques points les missions de Jessica Hemingway, professeur d’anglais chez Legisway.

  • Responsable formation interne : faire monter en compétence les équipes. La moitié de l’entreprise, soit une vingtaine de personnes a été formée depuis 5 ans. Les postes nécessitant le plus de formation en anglais sont ceux des commerciaux, des chefs de projets, du support technique et tous les autres postes en contact direct avec les clients, notamment la Hot Line.
  • Des formations adaptées : de 1h à 2h par semaine et par personne, en complément des formations à la demande selon les besoins business (appels d’offres, soutenances, démonstrations du logiciel). Une alternance de cours individuels (environ 100h par an) et de cours collectifs de préparation au TOEIC  et de remises à niveaux (environ 50h par an).
  • Responsable formation externe: l’activité formation des clients au produit Contrat’tech complète l’activité de professeur d’anglais de Jessica. A noter que Legisway possède une centaine de clients qui déploient Contrat’tech dans leurs filiales à l’international et qui nécessitent donc des formations en anglais également. 
  • Un R.O.I mesurable : former une vingtaine de personnes à hauteur de 25h d’anglais par personne et par an coûterait environ 45 000€ à l’entreprise. La partie chargée du salaire du professeur d’anglais correspondant à la part de formation interne anglais est d’environ 15 000€. Le ROI purement quantitatif est donc évident. Le ROI qualitatif est cependant le plus pertinent. En effet,  la formation dispensée est totalement sur-mesure, contextuelle, adaptée au produit, à la soutenance ou à l’appel d’offre, à l’inverse de ce que peuvent proposer les organismes de formation (ou alors à des prix rédhibitoires pour une PME).

 

Selon Jessica Hemingway, « être salariée de Legisway me donne des possibilités d’évolution de carrière plus avantageuses que celles proposées par les organismes de formation. De professeur d’anglais à Responsable du département Formation de l’entreprise et manager de 3 personnes… plutôt inattendue comme évolution de carrière ! »

Selon Delphine Lanchy, Directrice Générale Adjointe en charge des Ressources Humaines, « recruter un professeur d’anglais a été un coup de maître managérial pour l’entreprise. Cela a 
permis à l’entreprise d’économiser sur les budgets formation linguistique, au personnel de monter en compétence en anglais de manière immédiatement opérationnelle et de s’attaquer sans complexe aux appels d’offres internationaux.»

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire