Le mentoring plus fort que le e-learning

par La rédaction

 

Le e-learning (Learning Management System — MOOC, COOC, FOAD…) séduit de nombreuses entreprises. Mais les salariés ont-ils réellement toutes les clés pour ouvrir les portes de cette formation en apparence si simple d'accès ? UNATTI tend à prouver que le mentoring est l'outil qui pallie aux manques d'une méthode incomplète en remettant en exergue des valeurs oubliées par le e-learning : le lien humain et l'expérientiel.
 

 

Le e-learning, un système de formation qui ne marche pas toujours dans la vie réelle
Se former à distance, généralement de chez soi ou de son bureau, grâce à une connexion internet, et surtout à son rythme : le e-learning a de quoi séduire. En France, en 2014, 84% des entreprises françaises de plus de 500 salariés utilisaient le e-learning. Ce chiffre cache pourtant de grandes disparités puisque 44% d'entre elles forment moins de 25% de leurs salariés. Ainsi, seules 13,5% forment plus de 50% de leurs salariés.*
 
Si le nombre de salariés ayant accès au e-learning est beaucoup moins important que ce que l'on croit, ceux qui l'utilisent se retrouvent face à des contraintes bien plus importantes telles que l'isolement, le manque de dynamique ou encore d'interaction humaine. Le retour sur investissement du e-learning est-il donc si positif que cela ?
 
 
Le mentoring, un retour aux valeurs du partage et des relations humaines
Le mentoring gagne à se faire connaître et met au cœur de son offre une valeur jusqu'ici mise de côté par le e-learning : la transmission concrète et physique, bien différente d'un écran d'ordinateur, de savoir-être et de savoir-faire, renforcée par une relation privilégiée et pérenne entre un mentor et un mentoré. Le mentoring repose sur un échange désintéressé et altruiste, volontaire et bénévole d'expériences et de compétences. D'après une étude ANDRH de 2015, le mentoring recueille 33,7% des suffrages comme principal moyen de développer les talents de l'entreprise, contre 26% des formations en e-learning.** Il est aujourd'hui mis en oeuvre dans 70% des grands groupes, à des niveaux disparates : d'une dizaine à plusieurs centaines de binômes par an selon les entreprises.
 
Le mentor partage son expérience avec son mentoré. Celui-ci peut ainsi progresser tant au niveau de sa carrière professionnelle que de son développement personnel. Le mentoré peut permettre à son mentor de mieux se familiariser avec des outils digitaux 2.0 toujours plus versatiles et innovants. Ce partage réciproque fait ses preuves et permet de renforcer la cohésion, la communication et surtout la dynamique de travail au sein des entreprises, par un apport d'expériences complémentaires. Le mot d'ordre est la réciprocité des échanges entre mentors et mentorés.
 
Pourtant, le fort potentiel du mentoring a longtemps été sous-exploité et a été l'objet de quelques appréhensions lors de son arrivée dans les entreprises. En effet, l'organisation, la création de binômes et le coût de mise en place de programme en interne ont longtemps eu raison des équipes RH.

UNATTI est une plateforme digitale ayant pour but de faciliter la mise en relation des mentors et des mentorés garantissant l'accès au mentoring pour tous, et à tous les niveaux au sein d'une entreprise.
Elle permet de démultiplier le nombre de binôme formés à coûts réduits et d'optimiser le temps de gestion des programmes. Les échanges suivent une ligne conductrice, éditée par le programme UNATTI, afin que les binômes puissent se rencontrer, partager et discuter pleinement en dehors de la plateforme.
 

La plateforme sert en outre d'outil de suivi des différentes étapes : formation au mentoring et de la plateforme, constitution des binômes et leur mise en relation.

« Il n'y a pas de meilleur porte-parole du savoir et des valeurs d'une entreprise que ses collaborateurs » commente Victoria Pell, Fondatrice d'UNATTI.
« Nous remettons au goût du jour la pratique ancestrale du mentoring et l'avons modernisée en y ajoutant une part de digital » explique Elsa Levy Cado, Associée de la start-up.

Le e-learning semble avoir atteint son apogée, mais à l'aube d'un retour de l'importance du lien humain dans les entreprises, le mentoring semble assurer un complément pertinent et utile au e-learning.
 

(*Source SkillRoad 2013 / Afinef 2014) 
(**Source ANDRH, Féfaur, Cornerstone, La Gestion des talents dans les entreprises françaises, 2015)

 

A propos 
UNATTI est une start-up crée et dirigée par Victoria Pell, anciennement Chef de groupe marketing LVMH / Diageo aux USA puis Directrice internationale d'un incubateur d'innovation en études marketing digitales chez WPP / Kantar.
La plateforme est née de la volonté de Victoria d'utiliser le numérique pour favoriser le lien humain en entreprise. Désireuse de créer un outil qui réponde aux nécessaires transformations du secteur actif, elle lance son activité en 2013. 
Elle rencontre Elsa Levy Cado lors de sessions de travail bénévoles au sein d'un un think tank sur le bien-être au travail. 
Elsa rejoint l'aventure UNATTI, pour en devenir par la suite associée. Ce duo intergénérationnel est complémentaire : la vision de Victoria, franco-américaine ayant plus de 20 ans d'expériences au sein de direction de grands groupes internationaux et la perspective d'Elsa, pur produit de la génération Y, animée quotidiennement par une recherche de sens dans le monde professionnel.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire