ECPA, l’expérience au service de l’évaluation et du recrutement

par La rédaction

Les Éditions du Centre de Psychologie Appliquée, créées il y a plus de soixante ans, ont pour mission d’éditer des tests innovants et de haute qualité scientifique pour faire progresser l’évaluation des personnes.
Durant leurs soixante années d’expérience, elles ont toujours conservé l’esprit d’innovation et ont su s’adapter aux besoins émergents des professionnels, notamment ceux des Ressources Humaines.
Elles offrent aujourd’hui à ces professionnels un grand choix de tests, des nouveautés chaque année et la garantie d’utiliser des outils fiables.

My RH Line a rencontré Jérôme Iborra, Consultant au sein des ECPA et Caroline Clément, Responsable Marketing.

My RH Line : Pouvez-vous nous présenter les ECPA?

Jérôme Iborra : Les ECPA sont les Editions du Centre de Psychologie Appliquée. Les ECPA sont à la fois une société d’édition et un centre de psychologie appliquée. Elles ont été créées en 1948 et ont pour vocations la création, l’édition et la distribution d’outils d’évaluation. A l’origine, les tests avaient été créés par des psychologues qui intervenaient dans le champ de la psychologie clinique et scolaire. Depuis une trentaine d’années de nombreux outils ont été développés, adaptés ou spécialement conçus pour le marché des Ressources Humaines.

Nous travaillons essentiellement avec des chercheurs sur le plan national et international. Les outils que nous commercialisons sont des outils qui ont fait l’objet de recherches et de développements pendant plusieurs années. Avant de les commercialiser notre service Recherches et Développement, qui emploie une dizaine de personnes, valide les outils que nous allons proposer à nos clients. Il vérifie qu’ils sont fiables scientifiquement. Ce point est fondamental pour deux raisons :
– proposer un outil n’a d’intérêt que s’il vient mesurer une partie de la réalité, une information importante et fiable qui renvoie à une mesure réelle.
– la loi impose que les outils d’évaluation soient validés scientifiquement.
Une cinquantaine de personnes travaillent au sein des ECPA.
Nous sommes une entreprise du groupe Pearson, société anglo-saxonne du monde de l’édition.

My RH Line : Quels types de tests proposez-vous?

Jérôme Iborra : Aujourd’hui, nous avons différents outils qui s’intéressent aux personnes mais pas uniquement. Nous proposons bien évidemment des outils qui apportent des informations sur la personnalité, la motivation, les valeurs des personnes, les aptitudes intellectuelles et le potentiel intellectuel.
Notre catalogue comprend aussi toute une typologie d’outils dédiés au développement personnel et au développement d’équipe (ex : 360°) et un dernier type d’outils sur l’analyse de postes et l’analyse du climat de l’entreprise.
Nos outils d’évaluation sont destinés aux professionnels des Ressources Humaines. Si à l’origine nous proposions des outils pour les psychologues ce n’est plus le cas aujourd’hui, nous sommes ouverts à la réalité du marché.
Nos outils sont ciblés pour des professionnels qui, au quotidien, dans leur activité évaluent des personnes dans le cadre de recrutement, de mobilité, de bilan, de coaching. Ceux-ci ont besoin, pour enrichir l’information et la fiabiliser en plus des méthodes d’entretien, d’outils fiables pour venir objectiver leur évaluation et faciliter la prise de décision, sur de la sélection notamment.

My RH Line : Comment le recruteur reçoit-il les résultats et comment peut-il les analyser sans être un spécialiste?

Jérôme Iborra : Nous organisons des formations qualifiantes pour les professionnels. Elles constituent un préalable nécessaire à l’utilisation de certains tests d’évaluation. Ce qui est très important, au cours d’une formation, c’est que le professionnel du recrutement, qu’il soit en entreprise ou en cabinet, définisse d’abord une attente par rapport à l’outil. Il travaille sur une population spécifique, dans un environnement particulier et a besoin pour cela d’avoir un conseil sur les outils les plus adaptés à son besoin et à son contexte. C’est le rôle des consultants dédiés au marché Ressources Humaines auxquels j’appartiens. Nous partageons avec nos clients toute la théorie liée à l’évaluation de la personnalité, des aptitudes intellectuelles ou des intérêts. L’objectif est vraiment de transmettre à nos clients du contenu théorique et technique. Un test est une théorie en psychologie et de la statistique.

Un test est avant tout un questionnaire dont les résultats sont comparés à un groupe de référence. C’est cette comparaison de résultats qui va être analysée par le professionnel du recrutement. La formation permet aux professionnels des RH de bien maîtriser l’environnement théorique pour lequel le test a été fait, et de bien maîtriser toute la statistique d’aide à la compréhension et de l’interprétation de l’outil. Il y a souvent un examen de validation à l’issue de cette formation de 3 à 5 jours pour ancrer les connaissances. Les professionnels sont alors complètement autonomes et vont pouvoir faire administrer le test. Cette phase permet d’obtenir les meilleurs résultats possibles, de pouvoir corriger l’automatisation, de pouvoir interpréter et restituer les résultats aux candidats.

My RH Line : Sous quelle forme proposez-vous vos tests?

Jérôme Iborra : Nous proposons différents supports de tests.

Vous pouvez aussi bien avoir des tests en format papier-crayon, que des tests informatisés, soit en format logiciel, soit via une plateforme online.
Le support n’est en soi qu’un moyen pour répondre à la demande du client qui est  d’observer des traits de personnalité, des aptitudes, des intérêts.

My RH Line : Les résultats de vos tests peuvent-ils être combinés avec des compétences spécifiques recherchées par un recruteur ?

Jérôme Iborra : Le mot de compétence est très utilisé et exploité. Nous pouvons tous en avoir une définition différente. Ce qui est important, c’est d’observer les plus petits dénominateurs communs qui interviennent dans la compétence. Parmi ceux-là, il y a l’aptitude intellectuelle. A profil de personnalité égal, un candidat qui a un fort potentiel intellectuel et celui qui en a un plutôt faible ne vont pas avoir le même niveau de performance, voire les mêmes attentes dans une entreprise.

Dans la compétence, il y a également une information qui est importante à prendre en compte : la personnalité des candidats. En fonction de ce qui les singularise, certains vont avoir plus de faciliter à développer certaines compétences ou à posséder certaines compétences comportementales naturellement. Si le candidat doit faire preuve de sens relationnel, de goût pour le contact au quotidien, il est préférable que ce candidat ait une sociabilité élevée, car il aura plus de faciliter à échanger.

My RH Line : Comment sont définis les profils recherchés par les recruteurs?

Jérôme Iborra : Chaque recruteur définit en amont, les caractéristiques attendues pour un poste. Pour cela, il peut effectuer un recueil en direct via un entretien avec le hiérarchique prescripteur mais cela risque d’apporter des informations peu précises. C’est la raison pour laquelle aux ECPA, nous proposons des outils pour faciliter la définition d’un profil recherché. (ex : D5D, PfPI)

My RH Line : Vos tests sont-ils utilisés uniquement dans le cadre de processus de recrutement ?

Nous proposons avant tout des outils permettant d’évaluer des caractéristiques personnelles qui sont importantes à prendre en compte dans différentes problématiques :
– le recrutement et la sélection (missions principales), comment optimiser et fiabiliser des process de sélection,
– la mobilité interne, comment proposer une ressource à un candidat sur un poste,
– des outils pour la détection de potentiel. Nous travaillons beaucoup, actuellement, sur des thématiques comme « Quels sont les managers de demain ? ». Le papy boom arrivant, les grandes sociétés vont voir leur middle ou top management partir en retraite. Comment vont-elles pouvoir anticiper ces départs massifs, identifier en interne les potentiels, les personnes qu’elles vont devoir accompagner sur des fonctions managériales.
Nous proposons également des outils de développement personnel dans le cadre de coaching notamment ou de développement d’équipe.

My RH Line : Qu’apportez vous de différents ou de plus par rapport à vos concurrents ?

Caroline Clément : Il y a quelque chose de particulier au sein des ECPA. Nous avons un service Recherches et de Développement intégré à la structure. Nous travaillons directement avec des statisticiens et des chercheurs. Tout se fait au sein des ECPA. Ce service garantit l’édition de tests répondant aux normes de construction et aux qualités métrologiques les plus fiables.
Ce département travaille en étroite collaboration avec un réseau d’experts de haut niveau pour chaque discipline concernée.

Nos formations représentent également un vrai service d’assistance aux personnes qui utilisent les tests. Nous avons vraiment une démarche d’aide à l’interprétation des résultats et d’accompagnement.
Nous proposons également des prestations sur mesure. Si une entreprise nous consulte et a besoin d’un test adapté au référentiel de compétences de son entreprise, nous pouvons créer des normes qui soient adaptées à cette entreprise. Nous travaillons avec tout type d’entreprises, beaucoup de cabinets de conseil, avec des institutions, des ministères, aussi bien marché public que privé, dans le monde de l’industrie que celui du service. Nos consultants experts, issus du monde l’entreprise, établissent le diagnostic des besoins du professionnel Ressources Humaines qui nous consulte. Ils le guide dans le choix de l’outil et assurent un vrai suivi. Nous sommes très attentifs à cela.
Si nos clients rencontrent des difficultés dans l’analyse de leurs tests, ils peuvent revenir vers nous directement ou via notre service d’assistance téléphonique.

 

 

Publi reportage

Articles RH relatifs

1 commentaire

Ecpa | www.pearsonclinical.fr - Connexion .Fr octobre 15, 2021 - 6:23

[…] ECPA, l'expérience au service de l'évaluation et du recrutement […]

Répondre

Laisser un commentaire