Le SaaS dans les RH, un modèle qui intéresse un nombre croissant de décideurs

par La rédaction

MARKESS International, société d’études indépendante spécialisée dans l’analyse de la modernisation des entreprises et administrations avec les technologies de l’information, annonce la parution de sa nouvelle étude multi-clients dédiée à la fonction Ressources Humaines et intitulée : « Solutions RH en mode SaaS : de la gestion de la paie à la gestion des talents ».

Les solutions en ligne à la demande (ou en mode SaaS – Software as a Service) poursuivent leur percée dans les organisations et sont progressivement adoptées par les différentes directions métiers, au rang desquelles la fonction RH fait bonne figure. Les récentes études de MARKESS International sur le sujet montraient en effet que les RH étaient en tête des domaines concernés par ces applications, avec la
collaboration d’entreprise, la gestion de la relation client et les solutions dédiées au métier informatique telles que la messagerie, la bureautique et la sécurité.

En 2011, MARKESS International estime ainsi qu’en France, environ 10% des entreprises et administrations ont recours à au moins une solution en mode SaaS pour gérer un périmètre plus ou moins étendu de la fonction RH (de la paie à la gestion des talents en passant par le recrutement). Ces solutions sont non seulement amenées à faire de nouveaux adeptes dans les 2 ans à venir mais devraient également semultiplier au sein des directions RH ayant déjà adopté le concept du SaaS. MARKESS International note en effet que parmi les décideurs interrogés au 2ème trimestre 2011, deux tiers d’entre eux déjà adeptes du SaaS envisagent d’élargir le périmètre fonctionnel couvert, soit en déployant progressivement d’autres modules de la solution RH en mode SaaS déjà en place ou en adoptant d’autres solutions en mode SaaSdédiées à des domaines RH complémentaires.

De la gestion de la paie à la gestion des talents

Le périmètre couvert par les solutions RH en mode SaaS est vaste et couvre l’ensemble des besoins propres à la gestion des ressources humaines. Néanmoins, MARKESS International note qu’en 2011, ce sont avant tout des processus administratifs qui sont pris en charge par de telles solutions, avec en tête la paie et l’administration du personnel. Une exception concerne cependant le domaine du recrutement qui apparait dans le trio de tête des domaines concernés en 2011.

D’ici 2013, le mode SaaS devrait se propager à d’autres domaines jugés moins administratifs et plus stratégiques pour les RH. Il s’agit notamment de déployer des solutions en mode SaaS permettant une meilleure gestion des talents, notamment internes, voire d’accompagner la mise en place de politiques de gestion du capital humain (entretiens annuels et performance des collaborateurs, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, formation et développement, mobilité interne, carrières et successions).

Les décideurs regardent également avec intérêt les solutions de gestion des rémunérations (plans de commissionnement, primes, bonus, épargne salariale, etc.), support à la gestion des talents et celles relevant davantage du contrôle de gestion sociale.

Les besoins des entreprises en matière de RH sont donc variés et demandent des compétences parfois très spécifiques, notamment pour gérer des environnements le plus souvent hybrides. En effet, le choix des décideurs porte fréquemment sur plusieurs solutions RH en mode SaaS, en sus bien souvent d’un existant applicatif RH existant en mode « on premise », voire pour certains de services d’externalisation plus
classiques comme les services de traitement pour la paie par exemple.

Des solutions adaptées pour accompagner les RH dans leurs défis à relever

La terminologie « SaaS1 » est désormais familière pour près de 40% des décideurs interrogés en 2011 par MARKESS International, ceux-ci n’étant pas insensibles à ses promesses comme le note Hélène Mouiche, responsable de l’expertise RH chez MARKESS International : « La notion de SaaS est aujourd’hui relativement bien perçue par les décideurs IT qui ont conscience des particularités techniques propres au
modèle. Les décideurs RH sont avant tout séduits par la souplesse, l’agilité et l’innovation des solutions RH en mode SaaS ainsi que par les aspects économiques associés à leur mise en oeuvre et leur exploitation dans le temps. Ces atouts leur permettent de mieux accompagner les transformations, tant de l’entreprise que de la fonction RH, et d’affronter les enjeux divers auxquels sont confrontés les DRH actuellement ». Le recours à des solutions RH en mode SaaS permet en effet de mieux aborder tout ou partie des défis que doivent relever la plupart des DRH :

– La gestion des talents, internes et externes grâce à la gestion des compétences, de la performance, des carrières et des successions, ainsi que des recrutements : les solutions en mode SaaS dans ce domaine sont généralement très spécifiques et facilitent notamment les échanges entre les principaux acteurs de l’écosystème concerné (managers RH, collaborateurs, organismes externes, recruteurs, candidats potentiels…) ;

– La mobilité et le nomadisme accrus des collaborateurs, et notamment des managers, ainsi que le développement du télétravail, impliquant un accès à distance à l’environnement de travail ;

– La dispersion géographique des collaborateurs sur des sites multiples et distants les uns des autres (réseaux de magasins dans la distribution, agences bancaires, filiales internationales…) ;

– La variation des effectifs (baisse ou hausse d’activité, saisonnalité, fusions/acquisitions…) : ces solutions s’ajustent aisément à l’activité puisque l’entreprise ne paye que selon le nombre d’utilisateurs effectifs et les volumes gérés. Par ailleurs, l’ouverture d’un compte ou sa fermeture pouvant se faire en temps réel, l’entreprise gagne en agilité et réactivité ;

– La maîtrise des budgets : l’accès à ces solutions se fait via abonnement ce qui permet à l’entreprise d’imputer les frais associés en dépenses d’exploitation et non d’investissement ;

– L’intégration de la nouvelle génération de collaborateurs, habituée à des solutions reposant sur une interface intuitive et un accès aisé à partir d’un navigateur web ;

– La (re)création d’un tissu social entre les collaborateurs et l’entreprise, grâce à des outils de communication adaptés tels que les réseaux sociaux d’entreprise, outils de collaboration, portails…, accessibles en tout lieu et à tout moment.

Le SaaS, une manne de croissance pour le marché des logiciels et services IT associés aux RH

En réponse à ces besoins, le marché des solutions RH en mode SaaS voit intervenir une variété d’acteurs. Les « pure players », offrant des solutions RH nativement développées pour le mode SaaS et généralement spécialisées sur certains processus, voire micro-processus RH, y côtoient des offreurs présents de plus longue date sur le marché des logiciels et services RH : des éditeurs de logiciels dédiés aux SIRH, d’ERP/PGI, mais aussi des acteurs familiarisés avec d’anciens modèles d’externalisation qui se doivent d’évoluer vers le SaaS. A ces acteurs offrant des solutions applicatives, il est important d’associer les prestataires de services tels que les intégrateurs délivrant des prestations primordiales en regard des contraintes générées par la multiplication des solutions RH, ainsi que ceux accompagnant le changement.

En 2011, MARKESS International estime à 190 millions d’euros le marché dévolu aux solutions RH en mode SaaS, soit environ 10% du marché global des logiciels et services IT associés aux ressources humaines. Cette part devrait sensiblement croître dans les 2 ans à venir pour atteindre plus de 13% du marché en 2013.

Avec un taux de croissance annuel moyen de l’ordre de 26%, ce marché est l’objet de nombreuses prises de positions. Des mouvements s’opèrent, tant de la part des offreurs de solutions RH plus traditionnelles en quête de compétences SaaS, que des « pure players » soucieux de proposer une offre en mode SaaS plus globale, comme c’est notamment le cas avec la gestion intégrée des talents. Aussi, la face du marché devrait sensiblement évoluer dans les années à venir.

 

Pour télécharger la synthèse gratuite de cette étude, cliquez sur le lien ci-dessous :
Référentiel de Pratiques, Solutions RH en mode SaaS : de la gestion de la paie à la gestion des talents

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire