Covid-19: un nouveau protocole en entreprise

par La rédaction

Le ministère du Travail a récemment publié un nouveau protocole en entreprise pour faire face au Covid-19, particulièrement dans les territoires faisant actuellement l’objet de mesures renforcées.

Si elle est similaire au protocole déjà existant, la mise à jour des mesures pour les entreprises des 16 départements confinés depuis le 20 mars insiste à nouveau sur l’importance des mesures déjà mises en place jusque-là. Pas moins de 15% des contaminations se font en milieu professionnel, rappelle le minsitère du travail.

 

Le télétravail contre le Covid-19

 

Sans surprise, le télétravail est évoqué en premier dans le cadre de ce nouveau protocole en entreprise pour lutter contre le virus. S’il est toujours observé par les salariés qui le peuvent, le ministère du Travail souligne aussi que son recours ne s’érode plus depuis le mois de janvier. Pourtant, le communiqué d’Elisabeth Borne, ministre, et Laurent Pietraszewski, secrétaire d’Etat, fait le constat que le travail à distance pourrait être encore plus utilisé.

“Ainsi, parmi les actifs pouvant facilement télétravailler, 65% ont télétravaillé au moins partiellement en mars, contre 64% en janvier. Ils étaient 70% en novembre 2020”, constatent-ils en demandant un renforcement de son application dans toutes les entreprises.

Des mesures pour la restauration collective

 

Les espaces de restauration collective sont aussi concernés par ce nouveau protocole en entreprise pour lutter contre le Covid-19. “Essentiels à la continuité de l’activité”, le ministère du Travail rappelle aussi que ces lieux sont propices aux contaminations.

La mise à jour du protocole en entreprise demande ainsi aux employeurs français de veiller à la mise en place de paniers repas à son bureau ou dans un espace prévu à cet effet. Si la mise en place d’une telle mesure est impossible pour les entreprises, le ministère demande aux salariés de déjeuner seuls. Enfin, les restaurants d’entreprise sont invités à continuer de mettre en place des plages horaires.

 

Attention aux transports et aux cas contacts

 

Pour finir, le communiqué détaillant le nouveau protocole en entreprise revient sur le transport de salariés. Le ministère invite ainsi les entreprises à limiter au maximum le transport de plusieurs salariés dans le même véhicule. Bien sûr, dans le cas contraire, les gestes barrières doivent être strictement respectés.

Les entreprises sont également invitées à rappeler à leurs salariés les règles d’isolement à suivre pour les employés cas-contacts et/ou symptomatiques. Dès l’apparition des symptômes liés au Covid-19, ils sont invités à se déclarer sur le site declare.ameli.fr. Ils pourront bénéficier d’un arrêt de travail sans jour de carence. Ils devront cependant faire un test dans les 48 heures.

 
Elsa Taillandier

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire