Comment le management par la confiance réduit les coûts

par La rédaction

Tous les spécialistes de la psychologie du travail s’accordent sur ce constat : pas de motivation sans confiance ! Et cette dernière se gagne avant tout sur le terrain des relations humaines. Plus l’entreprise fait confiance à ses équipes, plus elle a de chance de créer un cercle vertueux en matière de motivation. Reste à savoir comment parvenir au management par la confiance ?

 
 
Selon le degré de confiance des salariés dans leur hiérarchie, le niveau de productivité de l’entreprise peut varier tout comme la qualité du travail et la motivation. Par conséquent, pour que les collaborateurs cultivent un degré de motivation élevé, il convient non seulement de mettre en place un management sous forme d’objectifs (les collaborateurs doivent connaitre clairement leurs missions) mais aussi de leur permettre de disposer de leur propre espace d’action.
 
« Le télétravail apparaît comme un outil intéressant pour créer un management par la confiance. Il repose en effet sur un contrat moral implicite entre le service RH de l’entreprise et le salarié qui gagne en autonomie et en liberté. Il s’agit clairement d’un outil de management par la confiance. Certaines entreprises ont recours au télétravail pour réaliser des économies sur les locaux. Chez SPIE nous utilisons ce modèle organisationnel dans le but d’améliorer les conditions de travail de nos collaborateurs. Au final, il s’avère que c’est aussi une source de motivation pour les salariés. Des études montrent que ces derniers se sentent redevables vis-à-vis de l’entreprise et ont donc tendance à s’investir davantage dans leur activité professionnelle », analyse Christophe Dubouloz, DRH SPIE Sud-Ouest.
 
 
Réduire les coûts et booster la performance
 
Le télétravail serait donc un excellent moyen de booster la performance des entreprises et de réduire les coûts ? « En 2008, au moment où le carburant a atteint des prix considérablement élevés, cela nous a permis de contenir les coûts tout en apportant une réponse au bilan carbone de l’entreprise. De plus, nous sommes très attachés à la prévention du risque routier. Le télétravail permet de minimiser l’exposition de nos salariés aux dangers de la route et leur procure un véritable équilibre entre vie professionnelle et personnelle », explique Christophe Dubouloz.
 
Qu’en est-il du lien avec l’entreprise ? Les collaborateurs ne risquent-ils pas de perdre le contact avec la réalité de l’environnement professionnel ? « Notre service RH a pris le parti de limiter le recours au télétravail à trois jours par semaine. Depuis 2009, date de signature de l’Accord-Cadre, une dizaine de salariés de SPIE Sud-Ouest – parmi lesquels des responsables d’affaires, des chefs de bureau d’études, des comptables et des assistantes – ont adopté ce rythme de travail. Deux ans plus tard, les résultats se révèlent plus que probants et nous pouvons affirmer que nous sommes clairement dans un système gagnant-gagnant soutenu par un management basé sur une confiance réciproque », conclut le DRH de SPIE Sud-Ouest
 
 
Emilie Vidaud

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire