Comment combattre les stéréotypes ?

par La rédaction

Autocensure, reproduction sociale dans l’évolution des carrières, un grand nombre de stéréotypes impactent fortement la vie des organisations. Pourtant, il semble que l’entreprise dispose de plusieurs leviers efficaces pour lutter contre ces derniers. Comment les identifier  pour mieux les surmonter ? Comment optimiser la politique en faveur de l’égalité professionnelle hommes/femmes ? Voici quelques pistes de réflexion.

 

Selon le guide pratique* publiait le 24 mai dernier par IMS-Entreprendre pour la cité, il existe quatre leviers d’actions pour agir sur les stéréotypes : le sentiment et le vécu de la discrimination, le niveau de satisfaction au travail, la perception de l’engagement de l’entreprise sur la diversité et le fait d’évoluer dans un environnement professionnel mixte ou sexué. L’étude réalisée par IMS-Entreprendre a mis en évidence que les femmes perçoivent la discrimination plus fortement que les hommes. Ainsi, 67 % des femmes pensent qu’à compétences égales les hommes sont mieux payés que les femmes alors qu’ils sont seulement 34 % chez les hommes. Ces écarts sont tout aussi flagrants sur la question de la promotion interne, où 67 % des hommes pensent que l’accès est équitable, quand seulement 39 % des femmes l’affirment.

 

Désamorcer le sentiment de la discrimination

Le sentiment et le vécu de la discrimination ont pour conséquence de décupler les stéréotypes négatifs. Ainsi, les femmes imaginent que les hommes les sous-estiment puisqu’ils les discriminent et les hommes pensent que les femmes les sous-estiment car elles sont discriminées par leur faute. « Une femme qui subit la discrimination internalise cette dernière ce qui nuit considérablement à l’image qu’elle a d’elle-même induisant une perte de confiance en soi et une démotivation. Ne pas laisser passer la moindre blague sexiste est un acte fort. On renvoie les femmes à une estime d’elle-même extrêmement positive », précise Patrick Scharnitzky, Docteur en psychologie sociale. Sensibiliser les managers hommes et femmes aux risques liés à la discrimination est un des leviers dont dispose l’entreprise tout comme l’utilisation des valeurs de l’entreprise semble être une alternative crédible dans la lutte contre les phénomènes de victimisation. « Un moyen efficace de renforcer la fierté d’appartenance des salariés », selon les experts.

 

Le bien être au travail

« Il y a une corrélation entre satisfaction au travail et les stéréotypes », indiquent Inès Dauvergne, Responsable diversité, IMS-Entreprendre pour la Cité. En effet, les résultats de l’étude mettent en évidence que les managers les plus satisfaits expriment également des stéréotypes plus positifs.

Créer un cadre de travail respectant les différences individuelles de chacun permettrait donc de limiter les discriminations au sein de l’entreprise. Pour cela, il convient de mettre en place un certain nombre de mesures inhérentes à la conciliation vie privée/vie professionnelle mais aussi de prévenir les risques psycho-sociaux sans oublier la nécessité de favoriser toujours et encore la reconnaissance et les possibilités de développement des collaborateurs.

 

L’engagement de l’entreprise en faveur de la diversité et de la mixité

« L’engagement en faveur de la diversité permet de créer un cadre afin de lutter contre les stéréotypes », insiste la Responsable diversité, IMS-Entreprendre pour la Cité. Au regard de l’étude, il semblerait que l’engagement d’une entreprise dans une démarche proactive en matière de diversité et d’égalité hommes/femmes, améliore de façon significative les stéréotypes qui circulent dans l’entreprise. Les RH et les responsables diversité ont donc pour rôle clé de communiquer sur les actions concrètes en matière d’égalité hommes/femmes et ce, à tous les niveaux de l’organisation.

« On ne peut motiver personne, on ne peut que mettre des gens dans une situation où ils se motivent », précise Jean-Luc Placet, Président de la Commission Respect de l’Homme MEDEF. C’est pourquoi, « plus on apprend à travailler ensemble plus on déconstruit les stéréotypes », confie cet expert en psychologie sociale. En effet, selon Patrick Scharnitzky, il semble que « les hommes et les femmes ont une meilleure image d’eux-mêmes quand ils évoluent dans une entreprise mixte. C’est un phénomène relativement nouveau qui démontre l’impact de la mixité sur la performance ». En doutait-on encore ?

 

Emilie Vidaud

 

* « Les stéréotypes sur le genre – Comprendre et agir dans l’entreprise »

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire