Attractivité et gestion des Talents en Europe

 

Economie en berne caractérisée par une croissance insuffisante, population tétanisée par la mondialisation qui redistribue les cartes, sentiment de déclassement et repli sur soi, rigidité en matière de code du travail, nouvelles générations qui développent un rapport au travail en rupture avec leurs ainés… même si la situation diffère très sensiblement d’un pays à l’autre, tout cela ne milite pas forcément pour une grande attractivité des talents dans les pays de l’Union Européenne.

Le monde du travail dans nos pays va être de plus en plus marqué par de nouvelles règles en totale rupture avec ce que nous avons connu jusqu’alors. L’exigence de productivité et l’obligation de compétitivité contraignent les entreprises et les Directions des Ressources Humaines à revoir leurs méthodes de détection des talents et de recrutement… tout en n’oubliant pas de proposer à leurs collaborateurs des perspectives en adéquation avec leurs aspirations.

L’objectif doit être de trouver le bon point d’équilibre pour répondre à cette nouvelle donne, à savoir : développer la compétitivité et privilégier la performance collective de l’entreprise tout en étant capable de donner du sens au projet que l’on présente à ses collaborateurs. Les nouvelles générations doivent percevoir concrètement la nature et le sens de leur travail pour adhérer au projet de l’entreprise bien plus que les aspects liés à la rémunération ou aux perspectives de carrière. C’est le point d’inflexion qui permettra, à terme, de restaurer une relation de confiance entre salariés et entreprises mise à mal depuis de nombreuses années.

Cette mise en perspective est vraie pour tous les pays européens même si la situation est différente d’un pays à l’autre. En effet, tous ne sont pas logés à la même enseigne.

En matière de réglementation, certains ont fait l’effort de réformer et d’adapter leurs marchés de l’emploi comme le Royaume uni, l’Allemagne ou les pays scandinaves, d’autres comme la France ou l’Italie restent à la traine et rechignent à s’adapter. Il faut savoir que ces derniers y viendront, de gré ou de force.

Sur le plan de la formation initiale, il y a un fossé entre la politique d’excellence mise en œuvre par les pays du Nord (sur le modèle américain) qui investissent énormément dans le domaine universitaire et éducatif, à l’inverse des pays du sud qui ont plutôt tendance à réduire leur dépenses et à négliger l’enseignement supérieur dans une logique de réduction globale des dépenses en oubliant que nous formons aujourd’hui les ingénieurs et les talents de demain.

Autre facteur qui, pour le coup, est vrai pour tous les pays : Il s’agit de la faiblesse de la croissance démographique et du vieillissement des populations européennes qui obligera à regarder du côté des jeunes talents issus des pays émergents (Chine, Inde) dont le niveau se rapproche à grand pas des standard européens.

Dans cette économie mondiale marquée par l’incertitude et la peur de l’avenir, il va falloir récréer de la confiance, développer la digitalisation, arrêter de s’arc-bouter sur les fameux «acquis », penser « global », en un mot aller de l’avant en innovant et en s’adaptant pour attirer et garder les Talents.

Editeurs de solution digitale RH, nous apportons notre petite pierre à l’édifice en proposant aux entreprises européennes les outils qui les aideront à prendre les bonnes orientations et à être le plus agile possible dans ce monde en perpétuel mouvement. Il s’agit :

  • de solutions logicielles permettant de dématérialiser et de décentraliser tous les processus afin que chaque collaborateur puisse exprimer et faire remonter toutes ses attentes,
  • de fonctions de Business Intelligence permettant un pilotage au cordeau via des ratios et des tableaux de bord personnalisés,
  • de fonctions RH totalement interactives avec les réseaux et les médias sociaux,

Bernard GAUVIGNON

Directeur Associé

 

A propos de Fœderis
18 ans d’expériences réussies, une communauté de plus 1000 clients dans l’industrie, les Services, le Secteur bancaire ou le Public, des produits sans cesse améliorés pour se situer en permanence à la pointe de l’innovation technique et fonctionnelle et un CA de plus de 8 M€ par an.

Fondé par des spécialistes du monde des Ressources Humaines et par des experts en nouvelles technologies, Fœderis a rendu accessible à tous, l’utilisation de Solutions métier de Gestion des Talents.

S’appuyant sur une plateforme technologique Java/JEE en Cloud, Fœderis propose :

  • Des solutions d’externalisation en mode SaaS qui permettent à ses clients de s’affranchir des problématiques techniques pour se concentrer sur le métier des Ressources Humaines,
  • Des progiciels en mode licence compatibles avec toutes les plateformes du Marché.

Depuis 2008, la société propose des solutions à l’international et nos équipes mènent, aujourd’hui, des projets ambitieux pour de très grands Groupes  au travers de solutions disponibles dans une trentaine de langues.

Notre stratégie 100 % progicielle permet à nos clients de tout secteur d’activité de bénéficier d’un noyau logiciel unique facilement adaptable à toutes les cultures et à tous les types d’utilisation. Cette évolutivité trouve d’ailleurs son écho dans la fidélité que nous montrent nos clients ; 95% d’entre eux évoluent toujours avec nos produits depuis plus de 18 ans.

 

 

Articles RH en relation

Olivier Dussopt, nouveau ministre du Travail

Comment gérer la formation des élus CSE dans l’entreprise ?

Bilan social individuel : un outil RH stratégique