3 questions à Rémy Delaire – Product manager chez Sage

par La rédaction

Quels sont les outils pour accompagner la stratégie de la GPEC ?

La GPEC en elle-même, permet à l’entreprise de gérer un référentiel de compétences visant à répertorier des informations qualitatives sur chaque collaborateur.

Grâce à cette base de données unique, il devient possible pour les RH de déterminer les futurs plans de formation des salariés mais aussi de gérer les postes et les évolutions métiers ou encore d’évaluer la carrière des collaborateurs.

Je précise que tout cela est à mettre en parallèle avec les métiers propres de chaque industrie. Aujourd’hui, il est donc indispensable que les responsables des ressources humaines mettent en place un SIRH global pour gérer la totalité des process RH de l’entreprise et notamment la GPEC.

Ces outils sont-ils nécessaires ?

L’intérêt majeur du SIRH réside dans la visibilité qu’il procure à l’entreprise, une visibilité plus que nécessaire dans le cadre d’une stratégie GPEC. Car au sein du SIRH global, il existe un certain nombre d’outils d’aide à la décision qui permet de piloter les orientations qui sont prévues par la GPEC.

Peut-on réellement mesurer le retour sur investissement de ces outils ?

Quand on parle de RH c’est compliqué d’engager un calcul de retour sur investissement. Par ailleurs, les outils GPEC ne représentent pas un coût astronomique d’autant plus que certaines solutions RH intègrent déjà un outil de GPEC.

Plus concrètement, en termes de coûts de mise en place cela peut se chiffrer de deux façons : soit l’entreprise a recours à un prestataire extérieur et paye la facture du consultant soit la mise en place est réalisée par une équipe interne et le coût est égal au temps passé sur l’implémentation du module. Il existe, néanmoins, un axe fort pour mesurer l’impact d’une politique GPEC, c’est l’optimisation du recrutement et de la mobilité.

Autrement dit, le coût d’un nouveau recrutement en terme de formation et d’expérience dans l’entreprise est à mettre en rapport avec le coût d’une formation dans le cadre d’une mobilité interne et la conservation d’un collaborateur ayant la connaissance de l’entreprise.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire