Entreprise apprenante et si vous en étiez une sans le savoir, résultats du sondage national

par margaux fusilier

Les entreprises les plus performantes seraient-elles celles qui bâtissent la capacité à apprendre plus vite que la concurrence ? 

Lors de ce webinar du 14 juin 2022, nous vous expliquons les résultats d’une grande enquête menée sur la maturité des organisations apprenantes en France. Nos experts Cyril Hijar, responsable business development et Myriam Amarray, responsable pôle conseil chez NOOUS ont analysé les résultats de cette toute première enquête jamais encore réalisée et partageront également avec vous leur vision de l’entreprise apprenante de demain.

L’étude a été réalisée avec les réponses de plus de 254 professionnels des ressources humaines. 6 dimensions précises ont été évaluées. 

 

Vous considérez-vous comme une entreprise apprenante?

Selon l’enquête réalisée :

  • 64% des entreprises se proclament entreprises apprenantes. 
  • 65% des entreprises considèrent la notion d’entreprise apprenante comme un levier stratégique dans l’entreprise pour assurer l’atteinte de plusieurs objectifs :
    • le développement des compétences
    • la marque employeur
    • la diffusion d’une culture commune
    • la rétention des talents 

35% des entreprises ne remettent pas à niveau leur stratégie de formation tous les ans, ce qui est surprenant dans un contexte aussi difficile que celui-ci : crise, difficulté à recruter. , raccourcissement de la durée de vie des compétences utiles. 

Il est donc primordial de proposer une offre de formation régulière et actuelle. 

 

Développement des compétences : vers une meilleure cartographie des compétences ?

Comment est-il possible de développer les compétences de ses salariés? 

Tout d’abord il faut s’outiller en conséquences pour développer ses compétences apprenantes, fidéliser, ainsi qu’assurer l’employabilité de ses collaborateurs. Il est important de choisir des solutions qui permettent de retravailler les cartographies de compétences régulièrement.

Selon l’enquête, 39% des entreprises disposent d’une cartographie de compétences utilisée dans l’ensemble des processus RH. Pourtant seulement 10% des entreprises disposent d’une cartographie parfaitement opérationnelle.

À savoir : Les soft skills sont de plus en plus utilisés aujourd’hui. Ils permettent notamment des passerelles de mobilités, contrairement aux hard skills qui mettent les employés dans une case. 

 

Quelles sont les modalités d’apprentissage les plus utilisées ?

Quelles sont les principales modalités de formation ? 

  • 70% en présentiel
  • 60% en distanciel à travers le digital learning (classes virtuelles) 
  • 56% en autonomie digitale (e-learning, webinars, MOOCs)
  • 53% d’apprentissage entre pairs : grâce à des outils digitaux de social learning
  • 39% blended learning qui marque une combinaison de formation en ligne et de formation en présentiel

 

Quelle stratégie et communication ?

Aujourd’hui, 73% des directions générales sont parties prenantes dans la définition de la stratégie globale de développement des compétences de l’entreprise. 

Au niveau de la communication, 48% des entreprises lancent des campagnes de communication interne pour encourager les employés à se former. Par ailleurs, seulement 22% d’entre elles en lancent régulièrement. Pour cause, les services de formation ne sont parfois pas outillés pour faire cette communication, d’autres, n’en ressentent pas le besoin.

Alors, même si la majorité des fonctions RH (52%) accordent beaucoup d’importance aux formations internes et portent une attention particulière au développement des compétences comme facteur différenciant dans leurs offres d’emploi, il en résulte que 50% des salariés ne sont pas au courant des formations possibles au sein de leur entreprise. Les organisations sont en effet 16% à ne jamais lancer de campagnes. 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire