Replay TDRH – Crise du Covid et relation au travail : ce que nous disent les salariés

par La rédaction
.

Le baromètre mené par Horoquartz et Opinionway en septembre 2020 sur la thématique Covid et relation au travail met en lumière des apprentissages importants sur la relation des Français avec le travail en cette période. Les titres alarmants et pessimistes sont nombreux dans les médias, pourtant l’étude avance des résultats plutôt optimistes. Hélène Mouiche, analyste senior stratégies digitales RH et Thierry Bobineau, directeur marketing chez Horoquartz, présentent et discutent du contenu de ce baromètre.

 

 

Covid et relation au travail : des chiffres différents de ceux attendus

Le baromètre Horoquartz et Opinionway a été mis en place en 2016. 2020 a vu sa troisième édition, l’occasion de comprendre les évolutions et les attentes des salariés français, mais aussi de mesurer les écarts entre la réalité terrain et ce qui peut se lire ou s’entendre dans la presse sur le sujet Covid et relation au travail. Alors quel a été réellement l’impact de la pandémie ?

Les résultats obtenus sont relativement loin de ce à quoi l’on pouvait s’attendre puisque ce qui ressort de cette enquête va plutôt à contre-courant de ce que l’on peut lire dans les médias au sujet de la Covid et de la relation au travail. Bien que la crise ait été soudaine, il existe une réelle stabilité dans la façon dont les collaborateurs voient leur relation au travail et la relation au temps de travail.  On constate une vraie stabilité alors que la crise est soudaine et perturbante pour tous. Entre télétravail et chômage partiel, le rapport au travail n’a pas souffert autant que l’on pouvait le penser. Des chiffres à mettre néanmoins en perspective, puisqu’ils ont été récoltés avant le second confinement.

 

Quelques apprentissages de cette étude

Covid et relation au travail, un combo perdant ? pas si sûr. Quand on leur posait la question de savoir quelle importance ils accordent à leur travail dans leur vie de façon générale, on se rend compte que le travail reste encore une valeur sûre puisque 62% des salariés déclarent accorder une place très importante au travail dans leur vie. Un point stable depuis 2018 (65%). On peut attribuer cette petite perte de 3 points à la crise sanitaire. Dans cette étude, on voit que les plus jeunes sont plus enclins à accorder une importance forte au travail que leurs aînés. On voit par ailleurs une vraie différence entre les salariés du secteur public et ceux du secteur privé. Les salariés du secteur public ont accordé une importance plus forte au travail et cette importance est croissante. Du côté du secteur privé, c’est plutôt décroissant au fur et à mesure des années.

D’autre part, certains secteurs ont été touchés de plein fouet par la crise sanitaire. C’est le cas des cafés, hôtels, restaurants, transports… pour eux le détachement est beaucoup plus fort de la part des salariés avec une perte de 6 à 15 points de l’intérêt selon les secteurs depuis 2018. L’étude Covid et relation au travail fait par ailleurs mention de disparités entre les travailleurs d’Ile de France et du reste de la France. Une autre partie de l’étude montre une grande stabilité dans les priorités des salariés avec cette question d’ équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle qui se pose déjà depuis quelques années et reste stable.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire