Protection sociale : La transition digitale au service des RH et de vos salariés

par La rédaction

“Protection sociale : la transition digitale au service des RH et de vos salariés” : c’était le sujet du webinar animé par Guillaume Sarkozy et Olivier Massa. Après plus de 30 ans dans l’industrie du textile, 10 ans à la tête de Malakoff Médéric et cinq ans de plus à la tête de la Fondation Malakoff Médéric Handicap, Guillaume Sarkozy travaille aujourd’hui avec des start-up. Olivier Massa quant à lui, est directeur général de GEREP et a plus de vingt ans d’expérience dans la protection sociale. Aujourd’hui, la digitalisation de la protection sociale est un enjeu majeur.

GEREP pilier de la protection sociale

GEREP est un expert en protection sociale dans le conseil et la gestion. Il agit dans trois domaines d’intervention : la santé, la prévoyance et l’épargne retraite internationale. Leur expertise repose sur la mobilisation de talents et de datas au service de la stratégie sociale de l’entreprise. Sur le volet de la gestion et du service, GEREP met à disposition de ses clients une plateforme digitale pour simplifier les procédures et faciliter le parcours assurés.

Les enjeux de la digitalisation de la protection sociale

Le digital n’est pas une simple automatisation administrative et c’est d’abord répondre aux besoins du client. La digitalisation de la protection sociale doit être menée dans l’intérêt du client, de manière customer-centric pour répondre aux nouveaux besoins de personnalisation de l’offre exprimés par les consommateurs. 

En France, 750 milliards d’euros sont consacrés chaque année à la protection sociale.  Pourtant, aujourd’hui, peu de Français et peu d’entreprises comprennent bien le fonctionnement. Les outils digitaux et l’intelligence artificielle ont modifié les habitudes des consommateurs. Les consommateurs veulent être satisfaits le plus rapidement possible : l’instantanéité.

Les avantages de la digitalisation 

La digitalisation de la protection sociale a plusieurs avantages :

  • l’amélioration de la productivité 
  • permet de travailler davantage sur le prédictif
  • l’amélioration des fonctionnements administratifs entre les prestataires de services et les utilisateurs

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire