Vous avez raté la journée internationale des femmes et des filles de science, le 11 février !

par seoadmin

La journée internationale des femmes et des filles de science est célébrée chaque année le 11 février depuis 2015. En 2022, l’égalité des genres et la parité dans le domaine scientifique ne sont pas encore entièrement entrées dans les mœurs. Alors, l’association Elles bougent bougent les choses. Selon l’institut de statistique de l’UNESCO, moins de 30 % des chercheurs dans le monde sont des femmes.

 

Journée internationale des femmes et des filles de science

Depuis le 22 décembre 2015, la journée internationale des femmes et des filles de science a lieu le 11 février. C’est l’Assemblée Générale des Nations Unies qui a adopté cette loi.

Cette initiative provient de l’UNESCO et de ONU-femmes ainsi que des institutions et des partenaires de la société civile pour promouvoir les femmes et les filles en science dans la société française. L’un des défis du Programme de développement durable pour 2030 est de former une multitude de candidats. Ainsi, l’Assemblée Générale des Nations Unies, en adoptant cette journée, veut augmenter le nombre de femmes dans les domaines scientifiques. En effet, même si en 2022 l’égalité des genres continue de progresser, il est toujours vrai que peu de femmes sont représentées dans le secteur scientifique. 

 

À quoi sert la journée internationale des femmes et des filles de science ?

La journée internationale des femmes et des filles de science a été adoptée pour rétablir un accès et une participation intégrale et équitable à la science pour les femmes et les filles. Le but est alors d’élargir la multitude de candidats et de chercheurs tout en garantissant talent, créativité et nouvelles perspectives. La journée internationale des femmes et des filles de science permet de réaffirmer le rôle central que les femmes et les filles ont au sein de la communauté scientifique et technologique. Cette journée incite à ce que leur participation et leur engagement soient renforcés.

 

L’association Elles bougent porte haut et fort les valeurs d’égalité dans le monde scientifique

L’association Elles bougent est parrainée par 6 ministères, elle vise à faire éclore des vocations dans les secteurs industriels, technologiques et scientifiques chez les jeunes filles. Cette association, c’est 6890 marraines, 1170 relais, 242 partenaires et 1076 collèges et lycées qui touchent environ 40 000 jeunes femmes.

En janvier 2022, dans le cadre de la journée internationale des femmes et des filles de science, Elles bougent a créé un sondage diffusé sur les réseaux sociaux. Le sondage #Ellesbougentenscience a été lancé dans le but de recueillir les points de vue des collégiens, lycéens, étudiants et adultes sur les femmes exerçant des métiers scientifiques.

 

Les résultats du sondage #Ellesbougentenscience

Au final, c’est 150 réponses obtenues à la question “pour toi, qu’est-ce qu’une fille / femme en science ?” dans le cadre de la journée internationale des femmes et des filles de science.  Qu’ils soient collégiens ou adultes, 3 axes se dégagent de ce sondage :

  • les valeurs (notamment de courage),
  • le combat pour le monde de demain
  • la lutte pour la parité dans le domaine scientifique (et partout ailleurs).

Journée internationale des femmes et filles de science

La notion de courage : populaire chez les collégiens et lycéens

« Être forte mentalement, se surpasser, nécessite beaucoup d’années d’études, de la patience… ». Les métiers scientifiques paraissent complexes pour les 13-18 ans. Ces métiers n’attirent pas les jeunes filles qui trouvent souvent ces métiers difficiles et inaccessibles. D’ailleurs, depuis la réforme du baccalauréat, les jeunes filles décrochent des matières scientifiques, et même, ne les choisissent plus. Ce choix n’est pas naturel pour elles, dû à un manque de représentation et de choix d’orientation scolaire. Pour autant, ces mêmes répondants valorisent les femmes travaillant dans le secteur scientifique. Ce sont des modèles de courage, d’ambition et qui ne reculent devant rien. Ce sondage lors de la journée internationale des femmes et des filles de science a permis de mettre en lumière ce que pensent la société sur les questions de parité dans le monde scientifique.

 

La parité et la force : populaire chez les adultes

Chez les adultes, le sondage #Ellesbougentenscience révèle que les femmes scientifiques sont fortes, voulant faire changer les mentalités, casser les stéréotypes et faire bouger les choses à l’international pour les générations futures.

Les adultes expriment “normal” et “nécessaire” que les femmes soient présentes dans les métiers scientifiques et que le combat des femmes scientifiques est légitime et à persévérer. Telle est la mission d’Elles bougent : en finir avec les stéréotypes et attirer les jeunes filles et les femmes vers les métiers scientifiques. La journée internationale des femmes et des filles de science permet d’accentuer d’autant plus ces affirmations. Les femmes ont un rôle essentiel au sein de la communauté scientifique et technologique. Elles contribuent à la science et sauvent des vies. Marie Curie en est un exemple fondamental.

 

Iris Poulain

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire