Le don du sang sur le temps de travail : les règles à connaitre !

par La rédaction
3k vues

Le don du sang est une opération réalisée chaque année ayant pour but de collecter du sang pour les malades qui en ont besoin. Et de nombreuses entreprises n’hésitent pas à mettre en place cette collecte au sein de leur entreprise. Les règles concernant les prélèvements au travail sont légiféré par le code de la santé publique.

Alors quelles sont les règles à savoir lorsque le don du sang se fait sur le temps de travail ? Explications dans cet article actualité RH !

Don du sang : Où le faire ?

Nous ne le savons pas forcément mais de nombreux collaborateurs sont bénévoles dans le don du sang. La collecte peut se faire en entreprise, ce qui est un gain de temps pour ces derniers. Il convient de préciser que l’Etablissement français du sang (EFS) ne se déplace que dans les entreprises de plus de 500 salariés.
Pour les autres entreprises, la plupart du temps, c’est un camion qui est présent si plusieurs entreprises sont d’accord pour participer à la collecte !

Par ailleurs, lorsque le don du sang ne peut pas être effectué durant le temps de travail, il existe des points de collectes fixes et mobiles un peu partout !

Les règles sur la durée

Pour cela, le collaborateur qui décide de donner son sang peut s’absenter le temps qu’il faut ! Cependant son absence pour don de sang impactera sa rémunération. De plus lorsque cela est fait sur le temps de travail, le temps alloué à l’action ne prends en compte que le temps du trajets (si la collecte se faire hors entreprise), le temps de prise par l’EFS et le temps de repos et de collation.

Les règles sur la rémunération

Bien que cette action constitue un motif d’absence au travail et qu’il est même possible de le faire en entreprise. Il convient tout de même de préciser que cela ne donne pas lieu à rémunération. En effet selon l’article L1211-4 du code de la santé publique concernant le don du sang au travail : un paiement ne peut être versé au donneur.

Attention : l’employeur n’est pas obligé de maintenir la rémunération de son collaborateur mais dans la pratique, il le fait !

D’une manière générale, le don du sang est encouragé au sein des entreprises. A vous de vous y mettre !

Yasmine BELHO