Santé au travail : un enjeu prioritaire pour les TPE/PME

par La rédaction
.

Le temps de la concertation est venu pour les partenaires sociaux au sujet des acteurs de la santé au travail en France. Les entreprises ont-elles pris conscience des enjeux de santé et de sécurité au travail ? Presanse, représentant national des services de santé au travail interentreprises (SSTI) a souhaité mesurer l’importance donnée par les entreprises à ce sujet. Elle a également cherché à décrypter la perception des employeurs vis à vis de ces SSTI. Les TPE/PME sont les bons élèves.
 

La santé au travail, un enjeu collectif

D’après l’étude réalisée par l’institut Harris Interactive, 72% des dirigeants de TPE/PME jugent que les décisions qui concernent la santé et la prévention doivent être prises de manière collégiale entre la direction et les salariés. Les employeurs ont donc fait de la santé un enjeu réellement prioritaire et souhaitent que les salariés aient leur mot à dire. Ces dirigeants d’entreprises ne dépassant pas les 250 salariés montrent l’exemple aux plus grands groupes français. En effet, ce chiffre tranche avec l’actualité et notamment l’augmentation des burn out chez les salariés ou encore les suicides chez France Telecom.
La santé et la prévention en entreprise sont essentiels aujourd’hui. Les collaborateurs réclament davantage de bien-être dans leur travail. Ils veulent être pris en considération par leurs employeurs même dans les grands groupes. Des entretiens et réunions collectives régulières permettent donc aux employeurs de se tenir au fait de l’état de santé des salariés. Elles sont aussi l’occasion d’agir en prévention de différents dangers sanitaires ou sécuritaires.
De plus, d’après une autre enquête menée par Harris interactive pour Qare (société spécialisée dans la télé-médecine), 70% des salariés souhaiteraient que leur propre entreprise propose des solutions de télé-consultation.
 

Les services de santé au travail interentreprises ont toujours la côte

Les service de santé au travail interentreprises ont pour objectif de conseiller les employeurs, les salariés et leurs représentants pour éviter une altération de la santé des travailleurs dans leur fonction. Les SSTI réalisent des actions dans l’entreprise en faveur de la santé. De plus, ces SSTI ont également un rôle de suivi de la santé des salariés tout au long de l’année. Alors que plusieurs réformes prévues par le gouvernement remettent en cause leur utilité, les TPE/PME semblent toujours leur faire confiance.
En effet, d’après l’étude, les SSTI ont une image positive pour 72% des dirigeants de TPE/PME. Ils sont 67% à avoir mené des actions en matière de santé dans les 3 dernières années grâce aux SSTI. Enfin 86 % des dirigeants de TPE/PME valorisent la proximité géographique des SSTI avec l’entreprise. Ces résultats contrastent avec le rapport fait par le gouvernement qui évoque une profonde remise en cause des SSTI dans l’entreprise. En tout cas, si les acteurs se font la guerre pour agir en matière de santé au travail, c’est plutôt encourageant pour les entreprises.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire