Que retenir de la 1ère édition de l’observatoire sur les nouveaux rythmes de travail de WTTJ et Ipsos ?

par La rédaction

La question des rythmes de travail est au coeur du débat en cette période de reprise post-crise. Welcome to the Jungle a ainsi publié au bon moment la 1ère édition de son observatoire sur les nouveaux rythmes de travail, une étude phare et riche en apprentissages, réalisée en collaboration avec Ipsos.

Pourquoi un observatoire sur les rythmes de travail ?

Entre les sujets liés au télétravail, à l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle et à la flexibilité des horaires en entreprise, les rythmes de travail sont au coeur du débat RH. Plus important encore, ils sont en centre des discussions de l’ensemble du monde des entreprises, particulièrement depuis les bouleversements de la crise liée au Covid-19 et le confinement qui l’a accompagnée.

Juste avant ces événements, en janvier 2020, Welcome to the Jungle s’est associé à l’institut de sondages Ipsos pour mener une grande enquête de terrain sur ces nouveaux rythmes de travail et leur perception par les personnes concernées en entreprise.

Cet état des lieux sur les nouveaux rythmes de travail en France et en Espagne permet donc d’obtenir de précieuses informations sur les attentes des collaborateurs, des dirigeants et des RH sur le thème des rythmes de travail, notamment par le biais de l’analyse des dispositifs émergents et des nouveaux points qui méritent une attention spécifique.

Il est souvent répété que la crise a accéléré des processus déjà existants, comme la digitalisation et la transition numérique (notamment avec un pic d’installation de chatbots RH). Il en va de même pour les rythmes de travail et ce qu’ils impliquent, d’où la pertinence particulière de cet observatoire publié le 2 juillet 2020.

Au même moment, nous lançons d’ailleurs notre grande enquête d’engagement et de motivation des professionnels RH, ce qui nous permettra de croiser les données concernant les attentes de chaque côté.

Télétravail, flexibilité, équilibre… les chiffres à retenir

Sur les 1 000 Français et les 1 000 Espagnols constituant un échantillon national représentatif qui ont été interrogés, voici les grands points à noter concernant les nouveaux rythmes de travail :

  • D’abord, on note que 60 % des collaborateurs situés en France souhaitent travailler dans une entreprise qui propose des rythmes de travail flexibles (en dehors traditionnel 9h-17h, donc).
  • Or, ils ne sont que 29 % à avoir la possibilité de pratiquer cette flexibilité au niveau de leurs horaires dans leur entreprise actuelle.
  • Concernant le télétravail, 48 % des Français aimeraient pouvoir y avoir recours à 100 %…
  • …mais en face, côté RH, il ne sont que 22 % à se dire prêts à implémenter le télétravail complet.
  • Toujours côté RH, ils sont 70,45 % à affirmer avoir déjà mis en place des pratiques concrètes d’optimisation de l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle, notamment en assouplissant les rythmes de travail.
  • Et pour cause, presque 9 collaborateurs sur 10 estiment que le sacro-saint équilibre entre vie privée et vie professionnelle est à ce jour un critère majeur de bien-être au travail.


Forcément, le confinement et la crise sont passés par là et ces chiffres sont sans doute en train d’évoluer fortement. Vivement donc le prochain observatoire des nouveaux rythmes de travail, pour sa seconde édition, afin de pouvoir observer l’impact de la crise pandémique sur les mentalités concernant ces modes de travail de la part des RH comme des collaborateurs.

 
Brice SCHWARTZ

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire