Quel retour des utilisateurs sur le ROI des solutions de GTA ?

par La rédaction

Cédric Lampin est responsable marketing chez Bodet Software, entreprise de logiciels SIRH. Lors de notre matinale RH sur la gestion des temps, il a révélé les résultats de l’enquête menée auprès des clients de l’entreprise. Elle dispose d’ailleurs d’un parc de 35 000 clients avec 5 millions d’utilisateurs au quotidien. L’enquête montre qu’un élément se détache principalement : la rapidité du ROI. Explications.
 

Quel ROI constaté depuis la mise en place de la production ?

Cette question a été posée aux clients de Bodet Software au sujet de la GTA et de la planification. Selon Cédric Lampin, il y a « plusieurs idées reçues » au sujet du ROI. La 1ère idée reçu est qu’il est facile de calculer un ROI. « En grande partie oui » répond-il. En effet, il y a des gains très mesurables principalement autour de l’efficacité de gestion. Bien souvent, les solutions SIRH permettent une diminution des temps de gestion. L’export vers la paie est rapide. Ainsi, 68% des répondants estiment qu’ils ont en moyenne gagné 1 journée ou + de temps de gestion suite à la mise en place d’un système de pointage ou de gestion d’absence. 61% estiment avoir gagné environ une journée par mois grâce à l’emploi direct vers la paie.
Il est cependant plus difficile de mesurer la productivité. A la question : « estimez-vous avoir amélioré la productivité ? 53% des répondants affirment que c’est le cas. « Ils vont répondre oui de manière intuitive » ajoute le directeur marketing. De plus sur des sujets concrets comme l’amélioration de la ponctualité ou des temps d’activité, seulement 9% des clients sont capables de fournir une réponse précise. La mesure de la productivité est difficile d’autant que certains gains sont non mesurables. En effet, l’évitement des risques est aussi à prendre en compte. 62% des répondants jugent leur organisation comme davantage conforme réglementairement avec un système de gestion. Ces gains sont tout aussi importants mais difficilement mesurables.
 

Les bénéfices d’un système de gestion de temps sont-ils immédiats ?

Les entreprises ont souvent l’impression que le ROI est rapide. D’ailleurs, 81% des répondants pensent être plus organisés au quotidien, grâce à la meilleure gestion des congés. 71% estiment avoir amélioré la flexibilité de l’organisation grâce à l’horaire variable. Le gain le plus rapide étant celui de la gestion de l’absentéisme. L’enquête montre cependant un retour sur du plus long terme. Selon Cédric Lampin, le ROI dépend du « temps d’apprentissage et du temps d’adaptation » de l’entreprise.
De plus, l’adhésion des salariés, l’accompagnement au changement et la maturité de l’utilisateur sont importants à prendre en compte dans le ROI. Les bénéfices du système ressortent plusieurs années après sa mise en place. De plus, la fonctionnalité de gestion des absences va permettre une mesure du taux d’absentéisme qui se fait forcément dans le temps. Ce sont des indicateurs clés pour l’entreprise.
 

Le ROI est-il une mesure pertinente des systèmes de gestion des temps ?

Le directeur marketing de Bodet Software s’étonne parfois des ROI constatés par les clients. Certains disent avoir « économisé du papier » par exemple. Globalement, la solution de GTA réduit les risques d’erreurs humaines et permet d’automatiser les tâches. Surtout, les salariés semblent être mieux informés sur le temps de travail. En effet, 65% des salariés concernés par l’enquête constatent une meilleure compréhension du temps de travail. 62% estiment qu’il y a également une meilleure équité des traitements entre salariés.
L’outil permet aussi aux collaborateurs d’être plus autonome et facilite la relation avec les managers. Le retour sur investissement n’est pas uniquement quantique. L’amélioration des conditions de travail et du bien-être des salariés est à prendre en compte. Le ROI constaté par les entreprises permet de développer le télétravail et la flexibilité horaire. Il donne une grande marge de manœuvre aux managers qui sont plus à l’écoute de leurs collaborateurs.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire