Mobilité des salariés et attractivité de la Région Nord

par La rédaction

 

Selon une étude Page Personnel et Michael Page, en partenariat avec RegionsJob, les salariés de la région Nord sont les plus sédentaires avec près de 3 habitants sur 4 originaires de la région
 

Quelles sont les caractéristiques de la région Nord ?

Qui part et qui reste ? Pour aller où et pour quelles raisons ?

 

 

Michael Page et Page Personnel dévoilent les résultats régionaux d’une enquête nationale, réalisée en partenariat avec RegionsJob[1], sur l’attractivité des régions françaises et la mobilité des salariés. Selon l’étude, 72 % des salariés du Nord de la France (Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Haute-Normandie) sont originaires de la région. Parmi eux, 58 % y ont toujours vécu.

Cette proportion domine largement la moyenne nationale de 44 % de salariés français ayant toujours vécu dans leur région d’origine. Autre chiffre marquant, 60 % des salariés du Nord se disent prêts à quitter la région, l’un des taux les importants de l’hexagone avec l’Ile-de-France et la région Centre.

 

Une région que l’on ne quitte pas…  Sauf pour un emploi

Parmi les 6 salariés sur 10 prêts à quitter la région Nord, 68 % évoquent la quête d’une meilleure opportunité professionnelle pour expliquer leur départ. Cette réalité est d’autant plus vraie pour la population des 25-34 ans, qui sont 76 % à évoquer cette option.

Si l’emploi est une motivation pour beaucoup, 50 % des personnes originaires de la région déclarent y être restées pour vivre près de leurs proches et 82 % des salariés du Nord affirment que le point fort de la région réside dans la proximité qu’elle offre avec la famille et les amis. Plus d’1 salarié sur 2 (57 %) juge également que la région offre une bonne qualité de vie.

Les résultats de l’enquête mettent en lumière un véritable paradoxe pour la région Nord : elle abrite le plus grand pourcentage de salariés sédentaires (72 % originaires de la région) mais également une part importante de salariés étant prêts à la quitter (60 %).
 

«  Ces résultats soulignent un sens de l’investissement professionnel propre aux nordistes, qui semblent prêts à quitter une région à laquelle ils sont manifestement très attachés pour une évolution de leur carrière professionnelle. Les plus jeunes sont notamment les plus nombreux à envisager un départ pour une raison professionnelle, mais très souvent avec pour projet de revenir » souligne Julien Barrois, Directeur Exécutif Senior chez Page Personnel en charge de la région Nord
 

Les régions qui attirent le plus les salariés du Nord de la France sont :

  • Le Sud-Ouest à 53 %
  • L’Ouest à 47 %
  • La région Rhône-Alpes à 44 %
  • La PACA à 36 %

Ce classement est fidèle au classement national, qui place la région Sud-Ouest en tête des régions attractives, suivis par les régions Rhône-Alpes, PACA et Ouest.

 

Le Nord : une région peu attractive au niveau national pourtant riche en opportunités professionnelles

Si la région sait retenir les salariés qui en sont originaires, le Nord de la France arrive en dernière position du classement des régions qui attirent le plus : seuls 11 % seraient près à s’y installer.

La région Nord attire principalement les Franciliens : parmi les 28 % de français non-originaires du Nord, 26 % viennent de l’Ile-de-France. Les autres sont à 15 % originaires de l’Ouest et 17% de l’Est.

 

« L’activité dans le Nord est concentrée sur la métropole lilloise avec notamment de nombreux sièges sociaux du secteur de la distribution. Même si la région paraît moins attractive que d’autres vue de l’extérieur, c’est un carrefour économique au cœur de l’Europe qui a beaucoup d’atouts. Proche de Paris, de Londres et de Bruxelles, elle offre de belles opportunités de carrière pour les cadres »,  résume Frédéric Philippe, Responsable Régional Nord de RegionsJob.

Ainsi, la raison principale pour laquelle les salariés français envisagent de s’installer dans le Nord est une opportunité professionnelle (à 44 %), avant la mutation d’un conjoint (25 %).

« La région Nord est le siège de nombreux investissements, créateurs d’emploi et issus de grands groupes internationaux. Les industries (chimie, pétrochimie, aciérie) sont disséminées sur toute la région Nord-Pas-de-Calais avec une concentration forte sur le littoral. On note également une connexion aisée avec les capitales nord européennes, qui explique le dynamisme grandissant de la région », analyse Sébastien Lenne, Directeur Michael Page dans la région Nord.

 

[1] Etude réalisée en ligne du 27 juin au 29 juillet 2014 et complétée par 6 414 répondants en France Métropolitaine.

 

À propos de PageGroup
Plus de 35 ans après sa création à Londres en 1976, l’expertise de PageGroup dans le recrutement et l’intérim spécialisés est reconnue et appréciée par les clients et candidats du monde entier. 

 

A propos de RegionsJob 
RegionsJob, premier site d’emploi français dédié à la mobilité professionnelle de proximité, accompagne les candidats tout au long de leur vie professionnelle, les entreprises dans leurs enjeux RH et les centres de formation pour la valorisation de leurs offres. Huit sites régionaux composent l’univers RegionsJob, qui facilitent la mise en relation et apportent informations, conseils et outils pratiques tant pour les candidats que pour les entreprises.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire