Le marché de l’emploi souffre d’une inadéquation entre l’offre des entreprises et la demande des candidats

par La rédaction

 

Paris, le 22 Mai 2012

 

Malgré des frémissements au cours du premier trimestre 2012, le marché de l’emploi des cadres au printemps, reste toujours tendu dans de nombreux secteurs avec une visibilité de plus en plus à court terme pour les entreprises comme pour les candidats.

Aujourd’hui, le marché de l’emploi souffre également d’une difficulté d’adéquation réelle entre le marché de l’offre et de la demande.

 

Pourquoi les marchés de l’offre et la demande sont ils si éloignés aujourd’hui ?

Le contexte économique et social très « mouvant et incertain» rend les entreprises plus frileuses. Ainsi, qu’il s’agisse d’une création de poste ou d’un remplacement, on constate qu’elles allongent leur délai de réflexion préalable à l’embauche d’un cadre.

De ce fait, lorsque la décision est prise, elles se trouvent quasiment dans l’urgence et attendent un profil de candidat qui s’est nécessairement resserré. Ceci laisse moins d’espace et de chances à des profils périphériques ou simplement atypiques. C’est aussi un frein à l’embauche pour les profils qui ne pourraient être opérationnels que passé un certain délai, le temps d’acquérir une formation ou un vernis spécifiques les rendant aptes à prendre le poste et donner leur pleine mesure un peu plus tard.

 

Quant aux candidats, beaucoup sont très actifs sur les réseaux sociaux et mettent leur CV à jour en permanence. En conséquence, ils sont très sollicités et ils en déduisent que  leur employabilité est optimale.  Et leur exigence se renforce d’autant. En outre, il faut rappeler que selon les dernières statistiques le taux de chômage chez les cadres « n’est que » de 3,9%. Tous ces paramètres génèrent une situation difficile.

 

La mise en  adéquation d’une demande de plus en plus précise et urgente émanant des entreprises et de candidats dont l’opportunisme est entretenu par les réseaux sociaux actuels est une réelle gageure.

 

Comment faire mieux correspondre l’offre et la demande ?

Un webdesigner ou un web développeur mettant son CV en ligne,  peut recevoir jusqu’à 30 appels par jour. Le marché de l’emploi, sur certains métiers (ex. celui d’ingénieur) se complexifie donc.

Pour une meilleure lisibilité et une optimisation de l’emploi des cadres en France, il est urgent d’œuvrer au rapprochement de l’offre et de la demande.

 

Côté candidats : attention à ne pas multiplier les contacts sans objectif ou motivation réelle, car le marché peut se retourner et  la présence permanente d’une candidature sur les réseaux et bases de données peut ne plus être souhaitable.

Côté entreprises : il est également important que cette situation pénurique soit prise en compte. S’ouvrir à des profils auxquels on n’aurait pas spontanément pensé, c’est se donner la chance de belles surprises professionnelles et l’opportunité de richesses insoupçonnées..

Et puis, il est parfois préférable de mettre en œuvre en interne des process professionnalisés de détection de talents ou de potentiels, quitte à proposer des formations complémentaires, pour pourvoir certains postes. C’est un acte de management toujours récompensé lorsqu’il est mené avec transparence et objectivité : il fidélise les collaborateurs et leur ouvre des perspectives motivantes.

 

Marie-Claire Lemaitre, se tient à votre disposition pour apporter un complément d’informations sur les changements du marché de l’offre et de la demande.

 

A propos 

Société de conseil en management des ressources humaines, Mercuri Urval accompagne les transformations de l’entreprise par l’acquisition et le développement des compétences, plaçant l’homme au cœur  du changement. Les consultants sont tous issus de l’univers de l’entreprise ou de l’univers public/parapublic ; ils interviennent sur l’ensemble  des secteurs de l’économie : industrie, énergie & environnement, grande consommation, distribution, high tech,  services financiers, santé, sanitaire & social, immobilier, BTP, habitat social et  secteur public. Grâce à des process différentiateurs et des outils d’évaluation à la pertinence éprouvée, Mercuri Urval a bâti et renforce ses relations pérennes avec la plupart des acteurs de l’économie.

Présence internationale du Groupe au travers de 25 filiales : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Chine, Danemark, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Finlande, France, Inde, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Singapour, Suède, Suisse.

25 filiales mais une seule et même culture, au service des entreprises et des organisations.

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire