Ce n’est pas toujours évident de parler de son travail

par La rédaction

 

Près de 64 % des professionnels français considèrent qu’il est important d’évoquer leur réussite professionnelle mais seuls  24 % sont à l’aise pour en parler

Une étude commandée par LinkedIn révèle que c’est souvent difficile pour les professionnels de parler de leur travail.

LinkedIn, premier réseau professionnel en ligne au monde, dévoile aujourd’hui les résultats de sa nouvelle étude réalisée par Censuswide sur la façon dont les salariés en France et dans le monde se mettent en avant dans un contexte professionnel.

 

Ce n’est pas toujours évident de parler de son travail

Partout dans le monde, les professionnels éprouvent des difficultés à expliquer ce qu’ils font (40 %) et près d’un quart d’entre eux (24 %) avouent avoir du mal à évoquer leur réussite professionnelle. Une tendance qui se confirme en France puisque les salariés français sont 35% à ressentir ces mêmes difficultés et 24% ont du mal à parler de leur succès. L’étude révèle par ailleurs que, pour 54 % des salariés français interrogés, le fait de parler de leur propre réussite professionnelle s’apparente à un manque de modestie ; seuls 34 % d’entre eux se sentent à l’aise à l’idée de parler de ce qu’ils ont réalisé. S’ils considèrent délicat de faire état de leurs résultats, ils jugent bien plus facile (pour 50% d’entre eux) de mentionner les réussites de leurs collègues.

 

Une communication claire est capitale

Bien que les professionnels se montrent réticents à mettre en avant leurs réalisations professionnelles, il demeure néanmoins important de le faire. L’étude précise en effet que,pour 76 % des salariés français impliqués dans le processus de recrutement de leur entreprise, les candidats qui savent décrire brièvement ce qu’ils font ont davantage de chance de réaliser un bon entretien. 83 % d’entre eux confirment également qu’une capacité à communiquer clairement les réussites obtenues constitue l’une des qualités principales qu’ils recherchent chez un candidat.

 

Une bonne première impression constitue un élément crucial lors de la recherche d’un emploi

94 % des salariés ont conscience du fait qu’une bonne première impression est capitale dans le cadre d’un recrutement. 60% des responsables du recrutement français se réfèrent toujours au profil LinkedIn d’un candidat et près de la moitié d’entre eux (49 %) arbitrent en fonction de la présence en ligne du candidat.  

68 % des professionnels français s’accordent par ailleurs sur le fait que la première impression en ligne est aussi importante que celle donnée en entretien, et 75% jugent difficile de contrecarrer une première impression négative.

« Cette étude montre que 60 % des salariés français considèrent qu’ils éprouveraient sans doute des difficultés à décrire de façon efficace leurs réussites professionnelles passées s’ils se trouvaient face à l’employeur de leurs rêves, explique Xavier Oliel Directeur Talent Solutions chez LinkedIn France. Être à même d’expliquer clairement ses réalisations professionnelles constitue une première étape pour se distinguer. Un profil LinkedIn solide, mettant en évidence son expérience et ses réalisations, permet de sortir du lot. Le simple fait de mettre à jour son profil LinkedIn, en ajoutant des expériences récentes ou en insérant une photo, permet d’enregistrer jusqu’à 21 fois plus de vues et aider ainsi à décrocher le poste de ses rêves. »

 

À propos de l’étude

Censuswide a interrogé 11 228 adultes en poste entre le 06/05/2016 et le 19/05/2016 dans les pays suivants : Canada, États-Unis, Brésil, Italie, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Irlande, Inde, Australie, Hong Kong, Indonésie, Malaisie, Suède, Mexique, France, Singapour, Chine et Japon.

 

 

À propos de LinkedIn
LinkedIn relie les professionnels du monde entier pour les aider à être plus productifs et à mieux réussir et transformer la façon dont les entreprises assurent leurs recrutements, leur marketing et leurs ventes. Notre ambition consiste à créer une opportunité économique pour chaque membre de la population active mondiale, en développant en continu la première cartographie mondiale de l’économie. LinkedIn compte plus de 400 millions de membres et possède des bureaux dans le monde entier.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire