Prévisions d’emploi 2021 : l’espoir d’un début de reprise

par La rédaction

Malgré la crise sanitaire et économique, les prévisions d’emploi 2021 donnent l’espoir d’un début de reprise. D’après le dernier baromètre du groupe de recrutements et d’intérim Manpower, les prévisions d’embauche en France pour la période avril-juin 2021 progressent de 7 %, soit 6 points de plus par rapport au trimestre précédent. Retour sur les résultats du baromètre et sur les secteurs particulièrement concernés par cette bonne nouvelle.

Prévisions d’emploi 2021 : quels secteurs prévoient d’embaucher ?

Hormis l’hôtellerie et la restauration qui connaissent des prévisions d’emploi nets nuls pour 2021, la prévision d’embauche est en hausse dans l’ensemble des secteurs (construction, industrie manufacturière, commerce de gros et de détail, activités financières,…). En effet, celui de la construction mise sur une progression de 20%, soit 14 points de mieux que le trimestre précédent et 2 points de plus que l’année dernière à la même époque. L’industrie annonce, elle, 15% d’embauches supplémentaires. « Cela peut surprendre quand on voit la gravité et la dureté de la crise mais l’économie fait preuve d’une certaine résilience. Et des entreprises qui n’ont pas recruté pendant un an y songent de plus en plus en ce moment pour anticiper la sortie de crise et une forme de retour à la normale », précise Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France.

D’un point de vue géographique, c’est le Nord qui semble prévoir la plus grande hausse d’embauche du pays (+12 %), soit 13 points de progression par rapport au premier trimestre 2021. Les intentions d’embauches sont également positives dans l’Est (7%) et dans l’Ouest (9%) mais la région parisienne affiche, en revanche, une prévision nette d’emploi à -1%, en baisse de -12 points en un an.

Prévisions d’emploi 2021 : les intentions de recrutement varient en fonction de la taille des entreprises

Selon la Banque de France, notre PIB devrait rebondir de 5 % en 2021 malgré l’incertitude persistante, liée à la situation sanitaire” précise Alain Roumilhac. “Les chefs d’entreprise se montrent donc d’un optimisme prudent, même si leurs intentions d’embauche restent inférieures à celles du deuxième trimestre 2020″. En effet, bien que la progression soit rassurante, seulement 31% des employeurs prévoient de revenir à des niveaux d’embauches similaires à la situation pré-COVID d’ici la fin de l’année 2021 ou dans les 6 prochains mois. L’optimisme est particulièrement mesuré du côté des PME, qui affichent une progression nette d’emploi de seulement 1%. Ce sont les grandes entreprises qui portent la dynamique en annonçant des intentions d’embauches de +12%, bien que cette augmentation reste 12 points inférieures à celles du 2ème trimestre 2020. Les TPE quant à elles, sont les seules à afficher des prévisions d’embauches de +4% sur un an. Les aides de l’Etat et l’adaptation des délais de paiement ont sûrement été d’un grand soutien !

*Comment le baromètre Manpower a-t-il été élaboré ?

Le Baromètre ManpowerGroup sur les prévisions d’emploi pour le 2ème trimestre 2021 a été élaboré à partir d’entretiens réalisés auprès d’un échantillon représentatif de 767 employeurs en France. Toutes les personnes interrogées ont répondu à la même question : « Comment anticipez-vous l’évolution des effectifs de votre entreprise au cours du prochain trimestre, jusqu’à fin juin 2021 par rapport au trimestre actuel ? ».

 
Philippine Sander

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire