Palmarès Universum 2021 : un classement de marque employeur

par La rédaction
.

Le Palmarès Universum 2021 annuel du cabinet de conseil éponyme affiche l’impact de la crise sanitaire sur les préférences de plus de 36 000 étudiants en école de commerce et d’ingénieur. Réalisé entre octobre 2020 et février 2021, il montre des perspectives d’évolution pour l’emploi des jeunes diplômés. Entre les lignes de ce classement émerge l’importance d’une marque employeur qui résiste à la crise sanitaire dans le recrutement en période de crise de jeunes commerciaux et ingénieurs.  

 

Le palmarès qui montre les effets de la crise sanitaire

La préoccupation pour la sécurité de l’emploi a gagné 18 points, ce qui explique le fait que les étudiants d’école de commerce penchent vers les grandes entreprises à la marque employeur reconnue et robuste. Les grands groupes français (LVMH, L’Oréal et Chanel) arrivent en tête devant un duo de GAFAM : Google et Apple. Même si le luxe continue de séduire les étudiants d’école de commerce (LVMH et Chanel) qui redirigent leurs envies vers la grande distribution avec une hausse de 20% des votes par rapport à 2020. Nombre d’entreprises emblématiques du secteur ont progressé dans le Palmarès Universum 2021 : Nestlé, Danone, Decathlon, Carrefour, Leroy Merlin et Lidl. Serait-ce là un effet de la baisse de débouchés dans les très impactés secteurs de l’hôtellerie et la restauration ?

 

Du côté des ingénieurs, le changement se fait plus subtil avec Airbus toujours en tête de classement, devant Google, Thales, Safran et Apple. Les souhaits se dirigent vers les plus traditionnels secteurs de l’automobile (Groupe Renault, Groupe PSA et Safran) et de l’énergie (EDF, ENGIE et le CEA). Même si les entreprises du numérique comme Google et Apple continuent d’attirer les jeunes et futurs ingénieurs, le secteur de l’alimentaire de grande distribution marque une nette progression (Danone et Carrefour). On peut supposer que pour les jeunes diplômés, ce secteur dont l’activité a pu se poursuivre pendant le confinement présente des options plus sûres à la lumière des confinements successifs.

 

Quand la marque employeur répond aux souhaits des jeunes étudiants

Dans les résultats du Palmarès Universum 2021 se lit une confiance mise dans les entreprises qui continuent de convaincre malgré une situation économique compliquée. Si la très médiatisée marque employeur de Danone, portée par son statut l’entreprise a mission, a clairement attiré l’attention des jeunes, d’autres grands groupes ont su pivoter et affirmer leur image pendant la crise sanitaire. Comment s’inspirer de ces marques employeur attirantes ?

 

L’exemple de la marque employeur de Thales 

En effet, la marque employeur du groupe semble bien se porter. Réputée dans le milieu de l’ingénierie pour son département de recherche et de développement, le groupe place l’innovation au centre de ses valeurs. Le groupe vient d’annoncer un investissement de 3,5 milliards d’euros dans la R&D par an, témoignant de son engagement à rester à la pointe de l’innovation. Une démarche qui joue pour la marque employeur et qui séduit certainement les jeunes ingénieurs qui valorisent l’intérêt des missions et la participation à la résolution des enjeux de demain. Thales fait d’ailleurs partie des 100 entreprises les plus innovantes au monde. Par ailleurs, Thales a été associé (notamment sur les réseaux sociaux) aux succès du très médiatisé Thomas Pesquet et de sa mission à bord du rover Perseverance dont la technologie repose en partie sur l’expertise du groupe. 

thales marque emploeyur

Du côté commercial, l’activité de Thales se maintient avec seulement 3% de baisse dans les commandes grâce à un pivot nécessaire de l’aviation vers la division Défense et Sécurité. Cette décision économique est accompagnée par une volonté de préserver les compétences clé des collaborateurs. En termes de RSE, le groupe redouble d’engagement sur ses quatre champs d’action fortement liés aux enjeux sociétaux très médiatisés ces dernières années : l’inclusion, les conditions de travail sécurisées et saines, la gouvernance anti-corruption et l’impact environnemental de ses activités. Enfin, le groupe annonce 1 500 nouveaux recrutements en France pour l’année 2021. 

Une si belle vitrine ne manque pas d’attirer l’attention des jeunes ingénieurs futurs diplômés en quête d’une expérience sûre pour leur entrée dans un monde du travail chamboulé. RH, quels sont vos atouts pour rassurer ces jeunes diplômés, saurez-vous les convaincre de rejoindre votre entreprise grâce à sa marque employeur ?

 

Maï TREBUIL

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire