Les 10 commandements pour ne pas gêner son collègue en open space

par La rédaction

Prônée pendant des années comme étant LA solution pour souder les collaborateurs et permettre plus de communication entre eux, l’open space peut parfois être un enfer pour certains. Aujourd’hui, 57% des français travaillent en open-space. Cependant, c’est statistiquement impossible : on ne peut pas s’entendre avec tout le monde ! En 2003, Chris Ryan avait même inventé un kit de survie de l’open space. Celui-ci comprenait un rétroviseur pour guetter si le patron arrive, un panneau “ne pas déranger” anti “envahisseurs”, ou encore des boules Quies… Mais en 2019, plutôt que de chercher à améliorer son confort personnel, pourquoi ne pas aussi s’assurer qu’on ne gène pas son collègue voisin ? 
 

1. Tu apprendras à connaître tes collègues

Créez un cercle vertueux de bonne humeur en étant souriant et agréable fera passer les journées plus vite. Soyez vecteur de bonne humeur, on ne vous le rendra qu’en bien ! Les problèmes ne devraient pas se voir sur un lieu de travail. Il est naturel qu’il y ait des jours plus difficiles que d’autres. Si vous êtes dans un mauvais jour, tentez, dans la mesure du possible, de faire en sorte de ne pas transmettre cette mauvaise énergie.
 

2. Tu te réserveras des moments au calme

Cela peut rapidement devenir agaçant d’être en permanence entouré. Alors, pour souffler un peu et éviter des conflits inutiles, n’oubliez pas que vous avez le droit de vous écarter du groupe quelques instants par jour. Que ce soit pour travailler en salle de réunion ou pour s’accorder une pause tout seul, n’hésitez pas !
 

3. Tu personnaliseras un peu ton bureau

L’aspect terne, gris et impersonnel que peuvent avoir les open space n’est définitivement pas une source de créativité et de motivation. Par conséquent, n’hésitez pas à agrémenter votre bureau de petits effets personnels ou de plantes. Il en existe des espèces robustes et peu gourmandes en lumière, comme par exemples le ficus elastica ou encore l’aloe vera. Cela rendra votre espace plus agréable et inspirera probablement vos collègues à faire de même !
 

4. Tu participeras à la bonne ambiance

Prenez des initiatives pour créer du lien avec vos collaborateurs. Partagez par exemple vos bons plans de restaurants ou de sorties. Pensez également à apporter des croissants car cela fait toujours plaisir de partager ce moment que l’on savoure souvent seul qu’est le petit déjeuner.
 

5. Tu ne surveilleras pas tes voisins

En open space, il n’est pas rare de se sentir observé, parfois à juste titre… Cependant, les supérieurs sont déjà là pour s’assurer que le travail est fait. Parfois cela peut même engendrer de la pression. Alors laissez vos voisins faire ce qu’ils ont à faire et concentrez vous un maximum sur vos tâches.
 

6. Tu seras respectueux du silence

Probablement une des règles les plus importantes lorsqu’on travaille en communauté : mettre son téléphone en silencieux ! Il n’y a rien de plus désagréable que d’entendre un brouhaha permanent alors que l’on essaie de se concentrer. Aussi, quelque soit la raison d’un appel, vous devriez toujours vous exprimer à basse voix. Enfin, lorsque vous avez une envie irréfutable de grignoter, faites-le discrètement ou isolez-vous.
 

7. Tu communiqueras avec tact

On ne peut pas toujours prendre sur soi lorsqu’une personne nous est désagréable. Évoluer dans un environnement avec plusieurs personnes entraîne bien souvent des conflits… mais bonne nouvelle ! Ces derniers peuvent être résolus avec tact et gentillesse. Engagez un dialogue, faites part de votre point de vue et essayez d’être compréhensif. Bien que vous ayez tendance à vite perdre patience, vous vous rendrez compte que vous avez tout à gagner à tentez de résoudre les conflits en douceur.
 

8. Tu resteras chez toi quand tu es malade

En open space, on partage certes l’espace de travail, mais on partage également l’air que l’on respire ! C’est pourquoi, même si vous vous sentez d’aller travailler malgré ce vilain rhume, vous devriez éviter de contaminer tous vos collaborateurs… Puis il est aussi plus agréable de travailler avec des gens en forme. Alors, si vous êtes malade, pensez au télétravail.
 

9. Tu respecteras l’intimité des autres

“Ça a l’air intéressant ce que tu fabriques !” Que peut on attendre comme réponse lorsqu’on brise la concentration d’un collègue en lui posant cette question ? Nous avons tous déjà connu cette personne qui n’hésite pas à nous interrompre pour tout et n’importe quoi. Si cette personne c’est vous, alors avant de vous adresser à votre collègue, demandez vous si la raison pour laquelle vous le perturbez est vraiment valable.  L’intimité en open-space est rare et précieuse. Ne pas s’immiscer dans les affaires de ses collaborateurs lorsqu’il n’y en a pas l’utilité est donc très important.
 

10. Tu ne communiqueras pas ton stress

Nous n’entendons pas par là qu’il faut le garder pour soi, mais bien qu’il ne faut pas le propager autour de soi ! Cela passe bien souvent principalement par le langage non-verbal. Ainsi, on entend des soupirs ou l’on voit des jambes s’agiter de façon répétitive… Pourquoi ne pas s’offrir des micro-pauses coupe stress régulièrement ? C’est le moment idéal pour l’extérioriser ou faire le point avec ses collègues. Le climat électrique est pesant pour tous, il est temps de détendre l’atmosphère.
 
La rédaction de myRHline.com

Articles RH relatifs

1 commentaire

Laisser un commentaire