Manager du bonheur : il arrive doucement au sein des entreprises !

par La rédaction

Le manager du bonheur débarque de plus en plus au sein des entreprises. En effet, actuellement, le bien-être, ainsi que la bienveillance des collaborateurs sont les grandes priorités du moment au sein des entreprises. Ces derniers doivent faire en sorte que les collaborateurs soient plus efficaces et productifs. Un atout donc à la fois pour les collaborateurs mais également pour l’entreprise directement. Explications !

Une nouvelle fonction qui fait fureur !

A l’heure ou le burn-out et l’épuisement professionnel sont à l’ordre du jour de nombreuses réunions au sein des entreprises, on entend énormément parler ces derniers temps du « manager du bonheur ».
La mission de ce dernier est de sonder puis d’améliorer la qualité du bien-être au travail pour le bonheur des collaborateurs. C’est devenu un sujet majeur d’entreprise !

Par ailleurs, il est à l’écoute des collaborateurs de manière perpétuelle. Depuis quelques années, il semblerait que ce sujet est pris de plus en plus au sérieux par les directions des entreprises car elles sont de toutes les manières, responsables du bonheur de leurs collaborateurs !
L’objectif premier est de faire en sorte qu’ils soient contents quand ils viennent travailler. Ses missions principales sont les suivantes :
-organiser des événements en entreprise, des anniversaires ;
-mettre en place un environnement de travail agréable ;
-être à l’écoute et disponible ;
-organiser des jeux ;
-créer une bonne ambiance ;
-identifier les problèmes des collaborateurs
-créer des liens

Bref, des missions qui peuvent s’ajouter avec le temps, à condition qu’elles soient bénéfiques pour les collaborateurs !
Notez-le : les missions varient très fortement d’une entreprise à une autre.

Par ailleurs, certaines entreprises américaines ont démontré que les managers du bonheur étaient profitables aux entreprises puisque cela augmenter la rentabilité. En effet, leurs collaborateurs sont moins absents. Visiblement, les maladies professionnelles liées aux risques psychosociaux sont également en diminution. Une avancée ?

Certains auteurs prétendent que la présence du manager du bonheur renforce la cohésion d’entreprise ! Est-ce la réalité ?

Révolutionnent-ils réellement l’entreprise ?

Ce sujet plutôt amusant, ne plait pas à tous car il est surtout considéré comme « éphémère ». En effet, il semblerait qu’entre 2015 et 2016, les chiffres n’ont pas forcément beaucoup augmenté ou alors très peu.

Pour certains auteurs, le manager du bonheur est un DRH mais sans le côté administratif ! Est-ce que cela modifie profondément le bonheur des collaborateurs ? Pas si sûr !
D’autres auteurs considèrent que ce n’est qu’un effet médiatique et que cela n’est pas mis en place au sein des entreprises parce que « cela ne sert à rien ».

Notez-le : il a été démontré que dans certaines entreprises, ce poste était souvent confié aux services généraux ou encore à l’assistante de direction.

C’est dorénavant très utilisé par les start-up et les entreprises du numérique. Attendons de voir ce que 2018 donnera en termes de chiffre. En réalité, cela dépend réellement des moyens que l’entreprise est prête à mettre ! Néanmoins, le bonheur des collaborateurs restent l’affaire de tous ! Affaire à suivre…

Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire