Et si le Co-working était remplacé par le Co-living ?

par La rédaction

Voilà des dizaines d’années que la pratique du co-working existe en entreprise, favorisant la collaboration des salariés. Aujourd’hui, une nouvelle tendance émerge, celle du co-living. Très courant en Suède, le concept va sans doute séduire toute l’Europe. Zoom sur cette pratique à mi-chemin entre co-location et co-working.
 

Le Co-living : d’abord une colocation

En colocation, plusieurs personnes (en général deux) vivent ensemble pour partager un appartement. Parfois, la colocation rapproche les colocataires qui vivent de plus en plus de moments ensemble. Cependant, elle distingue souvent vie privée et vie professionnelle. En Co-living ce n’est plus le cas. La vie professionnelle est également commune puisqu’elle oblige à travailler côte à côte dans une même pièce et facilite l’entraide et la communication.
 

Pas tout à fait du Co-working

Bien évidemment le Co-living est différent du Co-working pour les raisons citées précédemment. En effet, si au co-working la discussion et le quotidien des journées restent professionnels, le co-living propose d’aller au-delà du simple collègue de travail. Désormais, ils vivent ensemble, chacun a sa pièce mais ils partagent des pièces de vie pour le travail et les repas. Le co-living permet de mieux connaître son collègue mais aussi mieux le comprendre dans son travail et sa façon d’agir et réfléchir. Généralement, le co-living rassemble des communautés autour d’intérêts communs pour un domaine.
 

Quels sont les apports du Co-living ?

Le Co-living s’adresse particulièrement aux entrepreneurs et donc aux startupers. Il permet d’offrir un cadre de travail unique pour ceux qui ont besoin d’être entourer quotidiennement dans leur travail mais aussi pour stimuler la créativité. Le co-living permet aussi de travailler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, en créant une certaine émulation. Plusieurs entreprises proposent de prendre en charge divers services pour faciliter la vie de ces travailleurs souvent indépendants. Le Co-living est donc le compromis parfait entre la vie privée et la vie professionnelle. Il offre de l’indépendance, de l’autonomie mais aussi de la collaboration et du partage d’idées. Très présent aux États-Unis ou en Suède, le concept arrive tout doucement sur le sol français.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire