Le Cloud et les applications mobiles vont transformer nos journées de travail !

par La rédaction

La généralisation des applications mobiles et des services dans le Cloud vont transformer les frontières classiques des journées de travail et ce dans le monde entier. Des études récentes témoignent de cette transformation.

 

Ainsi environ 75 % des managers accepteraient plus facilement le retard de leurs collaborateurs car ils savent que la plupart d’entre eux ont débuté leur journée de travail bien avant d’arriver au bureau.

 

Cette même enquête montre que les journées de travail traditionnelles sont loin derrière nous. La journée de travail de 9 h à 18 h a été remplacée par de nouveaux modèles de travail dans lesquels non seulement les employés travaillent plus à l'extérieur mais passent également plus de temps à leur bureau. Bien sûr il faut nuancer ce constat en fonction des métiers et des secteurs d’activité.

Ceci a été rendu possible par l‘usage des technologies mobiles. Le développement d'usages "everywhere", l’amélioration de la productivité et les demandes de plus en plus pressantes du top management et des collaborateurs eux-mêmes, à toute heure, sont autant de raisons qui modifient ces frontières.

Aujourd’hui les postes fixes (PC) représentent un peu moins de 50 % du parc informatique dans les entreprises françaises et d’ici 2 ans ils ne seront plus qu’un tiers. Et au-delà de l’aspect mobile, les terminaux de nouvelle génération seront essentiellement des postes tactiles : Smartphones, tablettes, PC tactiles.

Ainsi, mobiles et connectés, les cadres et dirigeants travaillent de plus en plus hors du bureau et partout : que ce soit dans les transports, chez les clients, au restaurant ou à la maison. Savent-ils décrocher un peu ? Pas vraiment, le confirment de nombreuses études également réalisées sur ce sujet. Grâce aux outils numériques toujours à portée de main, les managers consultent leurs données professionnelles durant leurs congés, dans leur voiture, à la faveur des embouteillages ou autres feux rouges… jusque dans leur lit …en contrepartie ils sont en très grande majorité convaincus que les solutions mobiles leur permettent d’accroître leur productivité.

 

Mais quel rapport avec les SIRH ?

Nous n’aborderons pas ici les questions pourtant essentielles relatives au droit du travail ou d’ordre managérial. Préférant nous consacrer, en tant qu’éditeur de solutions RH au sujet de l’évolution du SIRH (système d’information Ressources Humaines) et aux transformations que cela peut induire dans les relations entre les employés et le service RH.

 

Alors que l’adoption des usages privés s’est considérablement accélérée sous l’effet de la généralisation des solutions de mobilité et du Cloud, on constate que pour les SIRH, la prise de conscience du potentiel d’innovation reste très en deçà de ce que cela devrait être.

La faute aux éditeurs qui n’innovent pas suffisamment ou ne font pas leur travail d’évangélisation. Ou à une absence d’intérêt de la part des experts de la fonction RH vis-à-vis de ces technologies qui vont transformer leur métier ? Les deux certainement.

 

Sans pour autant surestimer leur impact, il faut bien comprendre que les SIRH se transforment en adoptant les nouvelles architectures techniques sans lesquelles tout cela ne serait pas possible. Pour Cegid, cette mutation à un nom, c’est le concept du MoBiClo : Mobilité, Business intelligence et Cloud.

 

Avec les Smartphones et les tablettes, les échanges entre collaborateurs, managers et le service RH vont prendre une nouvelle dimension avec une interactivité dont les limites sont celles de notre imagination. L’ergonomie et l’usage de ces outils sont à réinventer complètement.

Une règle : ils doivent être simples, intuitifs, très sécurisés et résider dans le Cloud…

 

Le Cloud et la Mobilité : accélérateurs de la modernisation numérique B to E (Business to employee)


Le Cloud va constituer un vrai moteur de développement numérique pour les entreprises, qu'elles soient petites, moyennes ou grandes.  

Conçues pour fonctionner dans des infrastructures réseaux à débit peu élevé, seules les applications Cloud apportent à leurs utilisateurs une disponibilité de fonctionnement et un niveau de sécurité que la plupart des organisations n'ont pas les moyens, à elles seules, d'atteindre.

Il permet ainsi  la transversalité en proposant un accès de n’importe où, n'importe quand et à partir de n’importe quel type de poste (PC, portable, tablette, Smartphone), qu’il soit la propriété de l’entreprise mais aussi celle du salarié.

Car force est de constater que pour un grand nombre de salariés, leur équipement personnel ayant dépassé l’équipement professionnel, ils font pression sur leur employeur pour l'adoption des nouvelles technologies dans leur environnement de travail.

 

L’accès au SIRH à partir d’un équipement personnel transforme la relation entre les salariés et la DRH. Cette évolution réduit les limites entre espace personnel et espace professionnel. Dans ce contexte-là, le salarié sera en capacité de se relier à son service RH au moment qui lui conviendra le mieux : poser ses congés après en avoir discuté avec son conjoint, géo localiser ses rendez-vous RH, consulter durant ses congés les postes en mobilité reçus sur son Smartphone pour préparer son évolution de carrière avec la possibilité de consulter les fiches de poste en ligne ou en vidéo sur YouTube et en s’auto- évaluant via un social game …La DRH pourra cibler finement sa communication vers la population qui l’intéresse et au moment précis où celle-ci sera la plus réceptive …

 

Certes ces concepts peuvent paraitre irréalistes voire inquiétants, mais qui imaginait la transformation de nos usages induite par la téléphonie mobile ces 5 dernières années ? Soyons raisonnablement optimistes et parions que l’avenir va nous réserver de belles surprises, que les Directions des Ressources Humaines pourront  proposer avec le discernement qui les caractérise.

 

 

Découvrez les solutions RH de Cegid

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire