L’année sera verte pour les RH du magasin Leroy Merlin de Valence

par La rédaction

Un recrutement équitable et transparent. Des formations autour du développement durable et des énergies renouvelables.

Les RH s’inscrivent dans la politique globale du nouveau magasin qui a ouvert ses portes début décembre 2009.

Sitôt créé, sitôt vert. Vert car équitable, durable, transparent. Premier magasin à énergie positive en Europe, l’établissement Leroy Merlin de Valence a ouvert ses portes début décembre 2009. Sous le signe de l’écologie à tous les niveaux, l’établissement marque au fer rouge son engagement. Rien n’est laissé au hasard : parc de manutention électrique, 5 800 m2 de panneaux solaires, récupération et traitement des eaux, tri des déchets, utilisation de papier recyclé, terrain arboré…
Les RH aussi sont de la partie. Fabrice Turkmenian, responsable personnel et ressources humaines (RPRH) du magasin de Valence, explique : « Notre directeur de magasin était très engagé mais nous avons tous réfléchi aux actions à mener. Au niveau RH cela se traduit par un recrutement essentiellement local et des formations dédiées au développement durable et aux énergies renouvelables. »
 
 
Un recrutement essentiellement local
 
Ainsi, sur un effectif de 108 collaborateurs, 80 d’entre eux ont été recrutés dans le périmètre local. «Nous voulions laisser une chance à un maximum de personnes. Aussi nous avons proposé aux personnes, qui avaient moins de deux ans d’expérience dans la grande distribution, de passer « La Méthode des habiletés », que nous avions mise en place avec le Pôle emploi. » Cette méthode est une méthode de simulation, de jeu de rôle. En une demi-journée, les candidats doivent prouver qu’ils sont « habiles » pour exercer le métier qu’ils convoitent. «  Nous avons reçu toutes les personnes qui avaient réussi le test, soit 1 500. Afin de pouvoir faire passer tous les entretiens, nous avons décidé de laisser à chacun « 10 minutes pour convaincre », explique le responsable, Le but était pour nous de valider un savoir-être. » Ainsi 25 personnes ont été sélectionnées via cette méthode des habiletés. Toutes ont passé en tout trois entretiens, avec le chef de secteur qui est le manager direct, le RPRH et le directeur du magasin. Parmi les élus sélectionnés en 2009, 4 personnes handicapées. «Nous comptons doubler leur nombre d’ici fin 2010», souligne le responsable.
 
Une sensibilisation à l’environnement
 
Les dirigeants souhaitent également sensibiliser les salariés au développement durable et aux énergies renouvelables. Un référentiel de formations a été mis en place. « Les cours ont été initiés pour permettre aux salariés d’acquérir une culture développement durable. Nous les formons également à nos produits spécifiques. » En présentiel, des formationssont prévues pour améliorer l’expertise technique sur par exemple l’isolation, la pompe à chaleur, les chaudières à basse température, l’éclairage à économie d’énergie ou encore le toit solaire. Des modules virtuels ont été mis en place pour un apprentissage en e-learning. Le module « Développement durable » devrait être suivi par 100% des collaborateurs du magasin de Valence.
« Déjà, j’ai été étonné lorsque nous avons fait passer les entretiens d’embauche de voir combien les habitants de la région étaient sensibilisés au respect de l’environnement. Ils nous posaient beaucoup de question sur nos produits et sur leur impact. », témoigne le responsable RH.
 
En mars, une journée de formation complète sera dédiée au développement durable. Fabrice Turkmenian explique : «  Nous allons aborder les enjeux planétaires en matière d’environnement et présenter nos actions afin d’y répondre. » A Valence, on ne parle plus. On agit.
 
 
 
 
Christel Lambolez

Laisser un commentaire