Il est où le bonheur au travail 

par La rédaction

En chacun de nous… à condition de bien vouloir « bouger et transformer » quelques schémas de pensées et de multiples conditionnements, avec lesquels nous nous sommes habitués à fonctionner tant sur le plan individuel que collectif.

 

Aujourd’hui plus que jamais, essayons !

Comment oser remettre en question sa relation au travail et sa propre communication avec ses collaborateurs ?
Observer sans jugement l’ensemble de ses représentés, de ses croyances, pour ainsi transformer celles-ci, jusqu’à ce qu’elles deviennent pleines de sens, agréables et stimulantes pour soi et son environnement.
Observer, écouter, partager, faire confiance, se détendre, renouveler, ça s’apprend !
…  « Décidons de vivre cette aventure qui démarre par notre intention personnelle quotidienne, et elle se poursuivra en équipe ! »
Attendre une reconnaissance de l’autre, de l’organisation, des différents systèmes dans lesquels on évolue chaque jour, est certes humain et donc commun à tous d’une certaine façon, mais ce bonheur là est trop fragile car il dépend essentiellement de l’extérieur.

Et, « l’être » dans tout ca ?

Déception, sur-stress, revendication, méfiance, absentéisme, compétition, inquiétude, souffrance, lassitude, manque de sens, individualisation, culpabilité, solitude, manque d’intérêt, de communication et de motivation…
En résumé le résultat de multiples identifications et confusions entre l’avoir et l’être, le paraître et l’être, le droit et le devoir, entre l’extérieur et l’intérieur, entre l’autre et soi, etc…

Le bonheur au travail est une quête d’harmonisation d’une réalisation de soi avec soi-même, ainsi qu’avec ses partenaires de travail.

Le bonheur au travail, est-il un état ponctuel ou durable ?

Il est un état durable de plénitude, de satisfaction, de sérénité, état agréable et équilibré de l’esprit et du corps.
Cet état émotionnel de bien-être chez l’être humain se révèle lorsqu’il est entièrement présent en lui-même.
Il est là où il sent qu’il est bon qu’il soit.
Il vit la « bonne heure », une forme de synchronisation qui s’installe entre son champ attentionnel, sensoriel émotionnel et physique et l’environnement dans lequel il évolue.
A cet instant précis, ses propres valeurs, attentes, besoins, envies…sont suffisamment remplies, satisfaites pour que ses indicateurs se mettent au vert et atteignent cet état de bonheur plus ou moins durable.
Le bonheur sur l’échelle de la temporalité se situerait donc dans le « ici et maintenant ».
Un bonheur passé laisse une empreinte, un bonheur imaginé n’existe pas encore….seul le bonheur présent est ressenti dans une complétude psychocorporelle.
Il est le fruit d’une communion interne-externe à soi dans la réalité du moment vécu.

L’entreprise est un système vivant !

Comment participer à favoriser « l’unité, la joie, le bonheur » au sein des organisations ?
En favorisant l’apprenance et le développement permanent.

Afin de structurer cette intention, voici une proposition de 7 disciplines permettant de construire l’émergence de multiples ressources individuelles et collectives :

  • La pensée systémique
  • La vision partagée
  • La maîtrise personnelle
  • La compréhension des modèles mentaux
  • La communication créatrice
  • Le co-développement des ressources
  • L’apprenance en équipe

Jusqu’à l’aboutissement de la bonne santé de l’entreprise et au bien-être ensemble, l’apprenance transcende l’apprentissage car elle responsabilise et rend acteur l’apprenant, donc le collectif.
Il s’agit de capitaliser sur les expériences de chacun, d’apprendre à partir du partage de celles-ci afin d’accroître la réactivité et le potentiel créatifs et joyeux des organisations et des hommes.

S’OUVRIR POUR CO-CRÉER ET CO-ENTREPRENDRE

Faire confiance à l’intelligence collective
Oser créer pour l’ensemble des équipes, des espaces temps suffisamment réguliers afin de générer des ressources humaines qui permettront de répondre à l’ensemble des besoins d’une équipe en vue de se mobiliser et de Co-participer à entretenir une meilleure relation avec soi-même et ses collaborateurs.
Harmoniser le corps et l’esprit afin d’amener plus de motivation, de créativité et d’efficacité.

Isabelle Clavier
Fondatrice et Directrice – la joie au travail
+33 (0)6 14 69 16 58/contact@lajoieautravail.com

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire