Gagnant Gagnant – Recruter, fédérer, sensibiliser

par La rédaction

Tous les DRH s’accordent à le dire, il faut aujourd’hui créer des évènements qui permettent non seulement de renforcer la notoriété de la marque employeur à l’international mais également tisser un véritable lien de proximité avec les talents de demain tout en sensibilisant les managers aux grands enjeux RH à venir.

 

« Au cours des dernières années, l’image de nos métiers a considérablement évolué ce qui implique de communiquer auprès des jeunes diplômés afin de capitaliser sur notre marque employeur. L’objectif est certes de recruter mais également de constituer un vivier de talents pérenne », indique Isabelle Arnaudet, Responsable Sourcing et Relations écoles de Carrefour.
 
Partenaire de l’opération Challenge du Monde des Grandes Ecoles & Universités, le groupe Carrefour justifie sa participation en affichant clairement ses velléités en matière de recrutement : 300 personnes en 2011, dont 50 % de jeunes diplômés. « Nous cherchons des nouveaux talents pour alimenter nos programmes junior finance, junior marchandise et junior opérationnel », précise Isabelle Arnaudet. Le groupe vient, en effet, de lancer le programme Hauts Potentiels qui s’adresse aux meilleurs élèves des Grandes Ecoles et Universités. Objectif : recruter des talents de toutes les nationalités pour représenter la diversité des clients de l’enseigne, dont l’ambition est de devenir le commerçant préféré dans les pays où elle est implantée.
 
La plupart des entreprises opèrent aujourd’hui sur un terrain de jeu mondial. Cela implique donc d’assurer le développement de la marque employeur et des relations écoles/universités au niveau mondial. « L’internationalisation grandissante de l’opération Challenge du Monde des Grandes Ecoles & Universités est un atout non-négligeable pour un groupe d’envergure comme GDF SUEZ, qui ambitionne d’intégrer d’ici à 2015 près de 100 000 CDI au niveau monde », insiste Philippe Lazzarotto, Responsable Relations Grandes Ecoles et Universités du groupe.
 
En effet, lors de l’édition 2011, le Challenge du Monde des Grandes Ecoles et Universités a accueilli au stade Charléty des étudiants et jeunes diplômés français mais aussi belges, hollandais, anglais, espagnols, allemands, italiens, polonais, suédois et même russes. Une aubaine pour les entreprises désireuses d’asseoir leur marque employeur à l’international.
 
« Moins d’un quart de nos effectifs est en France et notre marque employeur était peu connue des jeunes diplômés français. Le bilan est donc très positif puisque nous avons accueilli lors de l’évènement plus de 1 000 personnes sur notre stand et recueillis près de 250 CV », indique Gonzague de Gévigney, Directeur Gestion des Cadres Groupe chez Vallourec.
 
« Notre stratégie RH visait à recruter des talents issus des pays où le groupe est présent. Nous avons donc parrainé 5 écoles et universités russes », indique Marie Vézy, en charge de la Gestion des talents et de l'Université Schneider Electric

 

Fédérer & Sensibiliser

Néanmoins certains voient bien au-delà de l’opération de recrutement à proprement parler. « C’est un évènement fédérateur pour nos équipes qui se sont mobilisées et n’ont pas hésité à porter haut les couleurs de l’entreprise en participant aux épreuves sportives. Nous avons eu des retours très positifs de la part des collaborateurs qui pour certains, ont même parrainé des écoles desquelles ils sont issues », indique Jérôme Barbier, Directeur du Développement des RH de Bouygues Telecom avant d’ajouter que « certes aujourd’hui nous sommes face à l’impératif d’attirer les talents mais en tant qu’entreprise responsable nous nous devons également de représenter la diversité de la société au sein de nos équipes ».
 
Alors, oui à la chasse aux talents mais tant qu’à faire dans un environnement socialement responsable où l’enjeu est aussi de sensibiliser les managers de demain aux grands enjeux RH à venir. Un cercle vertueux que revendique Christine Grézis, Directrice déléguée développement RH du Groupe Lagardère, « nous n’avions pas d’objectif de recrutement spécifique mais nous voulions sensibiliser les nouvelles générations au handicap ».
 
Partenaire de l’opération, l’association Tremplin, dont l’ambition est d’améliorer le niveau de qualification des personnes handicapées sur le marché de l’emploi, a fortement participé à cette mission de sensibilisation et d’ouverture comme l’explique Christian Grapin, son Directeur « le jour du Challenge, 19 étudiants en situation de handicap ont pu rencontrer des recruteurs et des opérationnels lors d’entretien ». Une belle avancée, quand on sait que bon nombre d’écoles et d’universités ont encore du mal à développer de véritable politique de diversité en faveur des étudiants en situation de handicap, qui possèdent aussi leur part de talent…

 

 

Emilie Vidaud

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire