Taleo accentue son leadership mondial en gestion des talents avec l'acquisition de Jobpartners

par La rédaction
57 vues

Taleo, éditeur leader de solutions de Talent Intelligence en mode SaaS, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord définitif concernant l’acquisition de Jobpartners pour environ 38 millions de dollars, soit 26 millions d’euros.

 

Grâce à cette acquisition, Taleo bénéficiera d’une plus grande présence auprès des clients européens et devient l’un des principaux fournisseurs de gestion des talents SaaS de la région. Cette acquisition de Jobpartners permet en outre à Taleo de doubler sa base de clients et de doubler également son équipe de professionnels en Europe ; la société dispose donc d’une opportunité unique pour offrir un service optimal. Cet accord témoigne de l’engagement de Taleo en matière d’investissement pour la croissance, ainsi que de l’avantage stratégique que représentent une équipe solide et une base de clients fidèles pour proposer des services SaaS à grande échelle.

« Nous avons été impressionnés par les capacités de l’équipe de Jobpartners et par la relation étroite qu’elle a su établir avec de nombreux et éminents clients européens. Cette acquisition nous offre l’opportunité d’accélérer notre expansion par-delà les frontières de l’Amérique du Nord ; elle nous permet d’élargir notre base de clients, d’accroître nos capacités de vente et de support au niveau local et de tirer profit du centre de développement de Jobpartners, situé en Europe de l’Est. », déclare Michael Gregoire, Chairman & CEO de Taleo. « Grâce à notre expertise, à nos compétences et à l’expérience des employés de Jobpartners, nous disposons d’une opportunité unique pour élargir notre base commune de clients européens et leur assurer un service optimal. »

Plus de 350 clients dans le monde ont déjà constaté les bénéfices des solutions cloud de gestion des talents proposées par Taleo, tant pour le recrutement que pour la gestion des performances et la formation. En associant ses forces à celles de Jobpartners, Taleo se place parmi les leaders en Europe.

« Le défi de la gestion des talents se pose à l’échelle mondiale et, parallèlement, une présence au niveau local est essentielle. », déclare Lisa Rowan, Program Director HR, Talent and Learning Strategies chez IDC. « Grâce à l’acquisition de Jobpartners, Taleo disposera de cette présence locale en Europe et d’un portefeuille de clients internationaux réputés. »

Les solutions cloud de Jobpartners permettent aux entreprises de se doter des solutions efficaces pour attirer, intégrer, faire évoluer et fidéliser les personnes de qualité dont elles ont besoin pour conserver leur compétitivité sur les marchés mondiaux modernes. Jobpartners fournit des solutions de gestion des talents à des multinationales telles que Carrefour, Deutsche Post DHL, Nationwide, Nike EMEA, Rabobank et Xerox. Les applications Jobpartners sont disponibles dans plus de 50 pays, s’adressent à tous les secteurs d’activité et sont proposées dans 28 langues.
 

Détails de la proposition d’acquisition de Jobpartners

Pour acquérir Jobpartners, Taleo déboursera environ 38 millions de dollars. Le conseil d’administration de Jobpartners a donné le feu vert à cette acquisition, qui devrait être finalisée dans le trimestre qui se termine le 30 septembre 2011 selon les conditions de clôture d’usage.

Des informations supplémentaires sur les termes et conditions de cette acquisition seront disponibles dans un rapport en cours d’élaboration (formulaire 8-K) que Taleo doit compléter avec « The United States Securities and Exchange Commission » (commission des opérations de bourse aux États-Unis).

Pour l’exercice 2011, l’acquisition de Jobpartners devrait accroître le chiffre d’affaires PCGR de Taleo de 2 à 3 millions de dollars et son chiffre d’affaires non PCGR de 5 à 6 millions de dollars. Elle devrait également avoir un effet dilutif sur les résultats PCGR par action et un effet neutre sur les résultats non PCGR par action, toujours pour l’année 2011. Taleo prévoit de communiquer une mise à jour de ses perspectives financières pour son troisième trimestre et toute l’année 2011 à l’occasion de la conférence téléphonique sur les résultats de l’entreprise ("earnings call").