L’irrésistible ascension de la technologie en formation

par La rédaction

 

Quelles sont les pratiques et besoins de formation des entreprises et de leurs collaborateurs dans la zone Asie-Pacifique ? C’est tout l’enjeu de l’enquête menée par Cegos Asie-Pacifique dans six pays (Australie, Chine, Inde, Indonésie, Malaisie, Singapour), après des études similaires réalisées en 2012 et 2014.

L’acquisition de nouvelles compétences et la volonté de faire mieux son travail constituent la première motivation à se former. Les résultats montrent également une montée en puissance de la formation en ligne qui dépasse aujourd’hui la formation en classe.

Les individus formés sont de plus en plus instigateurs de leur formation et les départements RH et L&D sont plus en phase avec les attentes de ces derniers. C’est l’un des résultats les plus encourageants de cette étude, qui montre que ces fonctions ont réellement pris conscience des enjeux de la formation comme levier de compétitivité. Enquête menée dans six pays de la région Asie-Pacifique, auprès de 2 424 managers et collaborateurs « apprenants » dont 460 professionnels des ressources humaines, de la formation et de l’apprentissage. L’enquête porte sur leurs pratiques, désirs et besoins en matière de formation et de développement professionnel. 60 % des apprenants sont issus de la Génération Y (34 ans et moins).

 

La formation, un enjeu majeur pour gagner en compétitivité

Sur l’ensemble de la zone APAC, 82,5 % des répondants ont suivi une formation au cours des 12 derniers mois (vs. 81 % en 2014 et 89,7 % en 2012). Mais le nombre de personnes formées diminue en Chine (91 %, soit -9 %) ainsi qu’en Malaisie (85 %, soit -9 %). Cette diminution peut s’expliquer par un ralentissement économique dans ces pays.

A l’inverse, l’Australie a renforcé ses initiatives de formation, 71 % des salariés ayant suivi une formation contre 53 % en 2014. Singapour et l’Inde connaissent également une augmentation du nombre de salariés formés.

Aussi, les formations centrées sur les « soft skills » sont les plus populaires, particulièrement en Australie, Chine, Inde et Singapour. Les compétences métiers, linguistiques et managériales tout comme le développement personnel ont été au cœur des formations suivies par les répondants.

 

Développer ses compétences, 1ère motivation à se former

L’acquisition de nouvelles compétences constitue la première motivation à se former (15 %, +3 points) sur l’ensemble des pays, au même niveau que la volonté de mieux faire son métier (+4 points). C’est en Chine que le développement de nouvelles compétences comme première motivation est au plus haut, alors que le souhait de mieux faire son travail constitue la priorité n°1 en Inde et en Indonésie.

Cette prise de conscience est très forte au sein de la Génération Y qui sait ce qu’elle veut et attend que l’entreprise l’encourage à se former. Les RH et L&D semblent l’avoir compris puisqu’ils sont plus engagés dans la formation des collaborateurs et répondent mieux à leurs attentes.

A ce titre, tous les critères de satisfaction des collaborateurs à l’égard des services RH et L&D sont en augmentation.

 

L’entreprise, toujours très impliquée dans la formation de ses salariés

L’employeur demeure le premier instigateur de la formation – même si son poids diminue (de 49 % en 2012 à 40 % en 2015) – et la finance en totalité dans 58 % des cas (+5 points vs.2014).

L’enquête révèle une volonté de la part des entreprises de trouver les formations à leurs collaborateurs et de les proposer pendant les horaires de travail (69 % des formations ont lieu pendant les heures de travail contre 65 % en 2014). L’engagement des services RH et L&D est donc plus fort, excepté en Malaisie où la formation est davantage à l’initiative des formés.

 

L’apprentissage en ligne devient de plus en plus répandu

L’apprentissage en ligne est devenu cette année la principale modalité de formation : 59 % des formés l’ont utilisée. Toutefois, la formation traditionnelle en classe est encore très répandue, notamment en Chine, Indonésie, Malaisie et Singapour, tandis que les formations blended sont les plus répandues en Australie et en Inde.

Le recours à l’apprentissage « blended » connaît la hausse la plus nette en termes de modalités de formation : le taux d’utilisation passe de 43 % en 2014 à 50 % en 2015. Cette montée en puissance constante de l’apprentissage mixte témoigne de l’attachement des personnes formées aux interactions humaines, même si l’apprentissage s’appuyant sur la technologie joue un rôle croissant dans cette association.

Concernant les outils d’apprentissage, l’utilisation des tablettes se généralise et devient même le premier support de formation (49 % vs 28 % en 2012). Les résultats montrent que les collaborateurs chinois vont utiliser le plus de tablettes, avec plus de 328 millions de personnes ayant accès à cet outil au moins une fois par mois. L’ordinateur maintient sa position (44 % vs 42 % en 2014).

 

Jeremy Blain, Directeur général de Cegos pour la zone Asie-Pacifique, conclut :
« Déjà perceptibles dans l’enquête menée en 2014, certaines tendances majeures se confirment : montée en puissance de l’apprentissage s’appuyant sur la technologie, recours à l’apprentissage mixte et popularité des outils d’apprentissage que sont les tablettes.
Les services RH et L&D sont également plus impliqués et reprennent le contrôle de la formation de leurs collaborateurs. Certains pays s’en sortent mieux que d’autres. Ainsi, l’Australie et l’Inde ont renforcé leurs dispositifs de formation, conscientes de l’importance de celle-ci pour faire émerger une nouvelle génération de talents. »

 

À propos du Groupe
Cegos Créé en 1926, le Groupe Cegos est leader international de la formation professionnelle. Aujourd’hui directement implanté dans 11 pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique Latine, le Groupe est aussi présent dans plus de 50 pays au travers d’un réseau de partenaires et distributeurs, leaders de la formation et acteurs technologiques majeurs. Fort de 1000 collaborateurs et de plus de 3000 consultants partenaires, le groupe forme chaque année 250 000 personnes dans le monde et réalise un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros (Integrata AG inclus). Cegos déploie une offre globale incluant formations clés en main ou sur mesure, conseil opérationnel, Managed Training Services et projets internationaux de formation. Son approche du « blended learning » vise à proposer l’expérience apprenant la plus adaptée et la plus compétitive en combinant plusieurs modalités pédagogiques (formation en salle, modules e-learning, visioconférences, vidéocasts, parcours e-formation…).

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire