L’absence de mesure du retour sur investissement est un frein pour les RH

par La rédaction

SHL révèle les résultats de l’édition 2011 de son "Global Assessment Trends Report". Importance du ROI, gestion de la performance, plans de succession : cette étude annuelle analyse les grandes tendances mondiales en matière d’évaluation des talents.

SHL, le leader mondial des solutions d’évaluation des talents, annonce aujourd’hui la parution de l’édition 2011 de son "Global Assessment Trends Report", qui détermine les tendances mondiales en matière d’évaluation des talents. Il met notamment en lumière les initiatives RH clés pour la réussite de l’entreprise et la façon dont le talent y est mesuré. Pour cette étude, plus de 460 professionnels des ressources humaines partout dans le monde (dont 53% dans la zone EMEA) ont été interrogés, afin de déterminer l’évolution de leurs pratiques en matière de gestion des talents et l’impact sur leurs plans de développement.

« Alors que l’économie mondiale renoue progressivement avec la croissance, deux priorités se dégagent au sein des entreprises : savoir conserver les meilleurs éléments et recruter les talents de demain », déclare David Leigh, CEO de SHL. « Les entreprises se sont également rendu compte qu’en améliorant la connaissance qu’elles ont de leurs employés, elles pourront bâtir un capital humain plus fort, obtenir ainsi de meilleurs résultats et augmenter leur rentabilité. »

Divers sujets d’actualité ont été abordés dans le cadre de l’étude, tels que la fidélisation des salariés ou l’utilisation des médias sociaux dans les processus de recrutement. Sans surprise, la gestion de la performance demeure la priorité première des professionnels des ressources humaines. La gestion de la succession fait, quant à elle, un bond de la 6ème place en 2010 à la 2ème cette année. Ce sont ici plus particulièrement les fonctions de management qui sont concernées, avec le départ à la retraite de millions de baby boomers.

Parmi les autres conclusions du rapport :

L’importance de la mesure du retour sur investissement

En démontrant leur valeur ajoutée et leur contribution à la réussite de l’entreprise, les professionnels des ressources humaines s’assurent le soutien de leurs dirigeants. Or, seuls 51% des personnes interrogées (48% dans la zone EMEA) déclarent mesurer le retour sur investissement de leurs initiatives.

Une attention portée aux candidats insuffisante

Plus de 80% des entreprises estiment que le retour des candidats sur leurs méthodes de recrutement doit être pris en compte pour améliorer leurs processus. Cependant, seuls 36% des personnes interrogées (31% dans la zone EMEA) ont déclaré avoir mis en place ce type de mesure.

De plus en plus d’évaluations en ligne

Elles étaient 60% en 2009, 73% en 2010 et 83% en 2011 : les entreprises sont de plus en plus nombreuses à donner accès à un système d’évaluation en ligne. Une tendance plus forte encore dans la zone EMEA, puisque 85% des personnes qui y ont été interrogées en 2011 affirment que l’évaluation en ligne est possible dans leur entreprise, principalement pour des raisons de commodité.

Le mobile encore en période d’essai

Si les smartphones sont de plus en plus populaires, les professionnels des ressources humaines ne sont que 7% à indiquer que leur système d’information RH est accessible depuis un téléphone portable, et 9% à déclarer que les candidats sont demandeurs de ce type de fonctionnalité. On peut néanmoins noter que la zone EMEA est en avance en la matière sur l’Amérique, l’Australie et la Nouvelle Zélande.
 

Pour recevoir les résultats du "Global Assessment Trends Report" 2011 de SHL : Lien

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire