CSP Formation estime que seul 7 pourcents des salariés ont utilisé leur DIF

par La rédaction

CSP Formation estime que seul 7% des salariés en entreprise ont utilisé leur DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis 2005, et 11% des salariés de la fonction publique.  Et pourtant, grâce au DIF, nous bénéficions tous chaque année d’un nombre d’heures de formation pour cultiver notre talent, que nous soyons en CDI ou en CDD, à temps plein ou à temps partiel !

 

5 bonnes raisons de solliciter son DIF !

1. Boostez votre carrière !
Vous avez l’opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances et de développer vos compétences tout au long de votre carrière professionnelle. Ainsi, une certification utile pour votre poste, une formation de développement personnel ou encore un stage d’anglais peuvent être suivis au titre du DIF !
 
2. Ouvrez vos horizons !
Véritables éléments d’évolution de carrières, les formations utilisées dans le cadre du DIF améliorent votre employabilité. Ces initiatives montrent par ailleurs votre motivation pour progresser au quotidien et pour vous adapter aux évolutions de votre entreprise ou du marché.
 
3. Faites valoir votre droit !
Parce que c’est un de vos droits et vous devez le savoir ! Chaque année, vous capitalisez un droit à la formation d’une durée de 20 heures par an, cumulable sur 6 ans et plafonné à 120 heures. L’originalité du DIF réside dans l’initiative du salarié : c’est à vous de formuler une demande à votre employeur. A partir du moment où il donne son accord, les frais occasionnés par une formation sont à sa charge même si celle-ci se déroule hors temps de travail.
 
4. Elargissez votre réseau !
Les sessions de formation sont également l’opportunité de s’ouvrir aux autres stagiaires, d’échanger sur votre métier et sur le marché sur lequel se positionne votre entreprise afin de vous créer un réseau de relations.
 
5. Faites-vous plaisir !
Enfin, ce dispositif est l’occasion de se former sur des thèmes qui vous intéressent et de bénéficier de formations, surtout si vous en avez peu suivi dans votre carrière.
  

Bon à Savoir !

Depuis novembre 2009, sachez que la portabilité vous permet de conserver et d’utiliser votre DIF en cas de changement d’entreprise ! En cas de rupture du contrat de travail, vous pouvez utiliser les sommes qui correspondent à votre solde d’heures acquises au titre du DIF pour des actions de formation.

En cas de démission : vous demandez à bénéficier de votre DIF sous réserve que l’action de formation soit engagée avant la fin du préavis ;
En cas de licenciement (sauf faute lourde) : vous pouvez bénéficier de votre DIF si vous en faites la demande avant la fin de votre préavis. Si vous n’optez pas pour ce droit d’utilisation, les heures de DIF rentrent dans le cadre de la portabilité.
Pour en savoir plus sur le DIF, téléchargez le Guide pratique du DIF sur http://www.csp.fr/dif

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire