Conditions de financement plus avantageuses pour le CPF et les TPE/TPME

par La rédaction

 

Au regard des récentes recommandations ministérielles et du nouvel accord formation de Branche signé à l'unanimité le 25 juin dernierles partenaires sociaux ont décidé de faire évoluer les critères de prise en charge.
Effectives en totalité depuis le 1er août 2015, les nouvelles modalités de financement du Fafiec intègrent un abondement complémentaire du CPF mais également des mesures d'accompagnement renforcées des TPE/TPME avec le retour dubilan de compétences.

 

Abondement complémentaire pour les heures du CPF

Sous l'impulsion des partenaires sociaux, une première action d'abondement du CPF avait été mise en place pour la période de professionnalisation.

Un engagement qui a d'ores et déjà, contribué à booster le nombre de dossiers CPF reçus passant de 100 en avril à près de 300 pour le mois de juin. Début juillet, près de 800 dossiers sont parvenus au Fafiec.

Pour poursuivre cette dynamique positive, la Branche a décidé de doubler les heures CPF financées via un abondement complémentaire et d'octroyer un financement intégral pour la formation des salariés préparant un CQP. D'autres mesures sont intégrées aux nouvelles modalités de prise en charge pour renforcer le dispositif CPF.

 

Augmentation des enveloppes financières pour les TPE/TPME

Le Fafiec offre des conditions de financement plus intéressantes et plus souples pour les TPE/TPME. La Branche, en débloquant ces fonds supplémentaires, confirme la priorité donnée à l'accompagnement des petites structures. Elle souhaite ainsi faciliter le départ en formation.

Outre le volet financier, le Fafiec entend doubler le nombre d'entreprises accompagnées dans la construction de leur projet de formation en mettant l'accent sur la détection des besoins.

 

Autre nouveauté : lretour du bilan de compétences

Du 1er janvier au 1er juillet 2015, tous les bilans de compétences étaient pris en charge par le FONGECIF. Désormais, dans le cas où le salarié s'adresse à son employeur, son bilan de compétence pourra être de nouveau intégré au plan de formation et sera ainsi financé par le Fafiec.

 

A propos du Fafiec
Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) de l'ingénierie, du numérique, du conseil, des études et des métiers de l'événement, le Fafiec met en œuvre la politique de la formation professionnelle définie par les partenaires sociaux. Ses missions sont : la mutualisation des fonds pour la formation professionnelle, le conseil et l'accompagnement des entreprises, le développement des services de proximité, notamment au bénéfice des TPE et des PME. Le Fafiec, c'est aujourd'hui : 57 000 entreprises cotisantes, 257 millions d'euros de collecte annuelle, plus de 10 millions d'heures de formation financées.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire