Everycheck, le service qui vérifie le CV de vos candidats

par La rédaction

Beaucoup de candidats n’hésitent pas à enjoliver leurs CV pour trouver à tout prix le job qu’ils convoitent. Les entreprises veulent désormais contrôler les CV de leurs futurs collaborateurs pour s’assurer de la véracité des informations. EveryCheck est un service logistique qui s’assure en quelques heures que les informations du CV sont bonnes ou non.
 

Pourquoi faut-il vérifier les CV avec Everycheck ?

Et si les entreprises se mettaient à vérifier les CV des candidats ? C’est en tout cas devenu très courant dans les pays anglo-saxons. Et pour cause, beaucoup de candidats n’hésitent pas à enjoliver quelque peu la réalité. Depuis 3 ans, Everycheck remarque que six CV sur dix contiennent des écarts mineurs entre le parcours prétendu du candidat et son parcours réel. Et même un CV sur dix présente un écart majeur avec la réalité. En effet, les candidats souhaitent à tout prix obtenir un job et n’hésitent pas à mentir sur leurs expériences professionnelles ou leur formation.
Une démarche qui peut causer du tort à l’entreprise qui risque de manquer son embauche. Une perte économique certaine que les entreprises veulent empêcher. Si certaines entreprises demandent une vérification des diplômes du candidat, qui sont cependant falsifiables, d’autres ne vérifient pas du tout. La start-up propose donc de vérifier les CV des candidats en phase finale de recrutement.
 

Un service efficace et économique

Pour profiter des services de l’équipe de Everycheck, le coût revient à 69 euros par CV. Le prix varie entre 50 et 150 euros en fonction des demandes des entreprises. En maximum 72h, la start-up est capable de vérifier la véracité du CV à tous les niveaux. Ainsi, elles contactent les universités et les services RH des entreprises où les candidats ont travaillé.
Elle s’assure également que les contrats étaient bien ceux indiqués et que le salaire demandé est également justifié. À l’issue de ce délai, Everycheck transmet le compte rendu à l’entreprise indiquant les éventuelles tricheries du candidat. L’entreprise peut ainsi agir en conséquence. Une chose est sûre, le recruteur en sait davantage sur le candidat et cette vérification permet d’ôter certains doutes.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire