Entretien Professionnel : LE LEVIER DE VOTRE GRH.

par La rédaction

 

« L’entretien professionnel étant obligatoire depuis le 1er janvier, il serait dommage de ne pas en profiter pour booster sa gestion des Ressources Humaines. »

 

Pourquoi FAIRE DE L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL LE LEVIER DE SA GRH ?

La récente réforme impose à toutes les entreprises l’entretien professionnel avec ce qu’il comporte de règles en matière aussi bien de périodicité que de contenu.. On ne peut se contenter de répondre à l’obligation légale en mettant en œuvre une variante de l’entretien d’évaluation. En effet l’entretien professionnel ne se substitute pas à l’entretien d’évaluation. Il doit être bien distinct de celui-ci. Il faut donc  repenser ce moment privilégié de l’entretien entre un manager et son subordonné ou entre un patron et son salarié. IL serait en effet dommage de ne pas utiliser la mise en place de l’entretien professionnel pour en faire un simulateur des ressources humaines voir un révélateur dans certains cas.

Au-delà de l’obligation pour l’employeur de maintenir l’employabilité de  son salarié le fait de débattre avec lui de ses aptitudes professionnelles, de ses compétences de ses souhaits de carrière et d’évolution, et des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir peut se révéler être un formidable outil de motivation si les choses sont bien faites.

 

LE MOMENT PROPICE POUR LA MISE EN PLACE DE LA GPEC ?

Nous avons souvent dit que  lorsque l’on parle de GPEC , on s’intéresse à la seule faisabilité alors que selon nous la clef du succès c’est avant tout l’adhésion des salariés et des managers. Vouloir mettre en place une GPEC sans cette adhésion est synonyme d’échec.   La mise en place des entretiens professionnels est l’occasion unique d’initier une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Cela s’inscrit dans une  démarche qualité des ressources humaines. D’autant que ces entretiens ne doivent pas être à sens unique. Dans nos modules d’évaluation et de gestion des compétences depuis longtemps nous préconisons une auto-évaluation du salarié. C’est souvent l’occasion de pointer du doigt les divergences entre les appréciations d’un manager et de son subordonné. C’est aussi l’occasion de donner à chacun une vraie cartographie de ses acquis et de ses perspectives avec des règles claires pour tous dans le but de définir un projet professionnel qui soit désiré et raisonné.

 

 

POUR CELA QUE PROPOSEZ-VOUS CHEZ SERVICESRHONLINE ?

Si l’Adhésion des salariés est primordiale il faut que les outils mis à disposition soient simples et conviviaux. Attention de ne pas faire de votre SIRH l’outil réservé à l’élite. Pour illustrer ceci,  nous déployons nos logiciels sans aucune formation pour les salariés. Pour cela nous avons beaucoup travaillé l’ergonomie et la convivialité. Pour faciliter la prise en main, les salariés se connectent sur une tablette virtuelle personnalisable qui devient le portail RH de l‘entreprise.
Nous avons commencé par la gestion des congés et absences parce qu’il est plus facile d’obtenir l’adhésion des salariés sur ce type de produit. Ensuite nous avons créé

Nous avons veillés à ce que les résultats soient faciles et rapides à obtenir. Pour cela nous nous appuyons beaucoup sur des graphiques plus parlants. (Organigrammes de succession, radar d’analyse des compétences, comparatifs…)

Enfin parce que le budget est toujours le nerf de la guerre, nos logiciels sont modulaires et tarifés à l’effectif  les rendant accessibles financièrement même pour des PME. Nos clients ont des effectifs allant de 10 à 5000 salariés. 

 

Serez-vous présent au salon talent management 2015?

Oui, parce que la gestion des talents est notre cœur de métier. Et la mise en place d’un SIRH efficace  reste un remède à la crise. Ceci permettra aux responsables de services RH présents d’apprécier cette approche plus simple et donc plus efficace.

Sinon ils peuvent également nous contacter sur http://www.servicesrhonline.com

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire