La gestion des temps en mode SaaS : quels en sont les bénéfices ?

par La rédaction

Le marché des ressources humaines subit depuis quelques temps une profonde mutation avec l’arrivée du mode SaaS. Aujourd’hui, ce modèle reste encore minoritaire, mais il est possible qu’il dépasse à terme le modèle licence. Eric Ruty, directeur de Bodet Software, s’exprime sur la nouvelle tendance du SaaS dans le domaine des ressources humaines et expose ses bénéfices pour les entreprises.

 

Une nouvelle tendance économique

Le mode SaaS est avant tout un nouveau modèle économique : au lieu d’acquérir des licences de logiciels (logiciels de gestion, de bases de données, de système d’exploitation, de sécurité, etc…), des serveurs, et d’assurer en interne les services (support aux utilisateurs, sauvegardes, sécurité, mise à jour, etc…), le SaaS consiste à louer un service de mise à disposition d’une application et des matériels et services associés.

Le fonctionnement en mode SaaS se fait généralement via internet, pour des raisons de coût, mais les données peuvent également utiliser un réseau plus sécurisé de type VPN (Virtual Private Network).
 
Pour fonctionner en mode SaaS, le logiciel doit être compatible avec les différents navigateurs internet, et avoir une consommation en bande passante optimisée afin d’être exploitable avec un débit internet inférieur à 500kb/s.
 
Ce modèle n’est pas récent, mais son utilisation s’accélère et va poursuivre son ascension dans les années à venir. Le SaaS est de plus en plus adopté par les entreprises car les craintes relatives au niveau de sécurité, la lenteur ou la disponibilité du service ont diminué.
 

Un modèle en pleine expansion pour les ressources humaines

Dans le domaine des ressources humaines, le mode SaaS progresse rapidement, et la paye a été la première fonction RH largement externalisée. Pour les systèmes de gestion des temps et activité (GTA), la croissance a réellement démarré en 2010. Elle connaît un rythme soutenu de l’ordre de 20% sur l’année 2011.
 
Une récente étude de Markess international sur le marché français (juin 2011) estime que 10% des entreprises ou administrations ont recours à au moins une solution SaaS pour gérer l’un des aspects de la fonction RH, que ce soit la paie, le recrutement, ou la gestion des talents. Cette part pourrait atteindre 13% en 2013.
 

Par ailleurs, deux types de profils clients se distinguent pour le mode SaaS :

– Les grandes sociétés qui ont une stratégie d’entreprise d’externalisation. A performances égales, elles donnent la préférence à une application SaaS pour toutes les applications qui sont en dehors de leur cœur de métier.   

 – Les PME qui recherchent des offres simples à mettre en œuvre, sont très intéressées par l’offre SaaS dans laquelle les contraintes techniques sont prises en charge par le fournisseur. Les multiples compétences et contraintes de l’informatique sont des obstacles aplanis par le mode SaaS.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire