Le dialogue social en temps de crise sanitaire

par La rédaction

Depuis quelques semaines, tous les employeurs sont confrontés à l’épidémie de Covid-19 et il est impératif de maintenir le dialogue social non seulement pour assurer la continuité de l’activité mais également pour le suivi psychologique de certains salariés. Comment s’y prennent-ils durant cette période si particulière ?

 

Un dialogue social sous tension

Actuellement, les entreprises traversent une période inédite qui bouleverse les modes d’organisation et impacte considérablement les conditions de travail. A cet effet, le dialogue social représente un outil essentiel pour réduire les tensions sociales et est incontournable pour faire face collectivement aux conséquences sociales et économiques !

Aussi, le risque sanitaire, la protection des salariés ainsi que l’envie de sauvegarder les emplois mettent sous tension le monde du travail et il est incohérent de laisser les salariés dans l’incertitude et ne pas leur apporter de réponses ! Rappelons d’ailleurs que la Loi d’urgence sanitaire avait précisé récemment de « privilégier le dialogue social et l’accord d’entreprise ».

Notez-le : les obligations de l’employeur en matière d’information et de consultation des instances représentatives du personnel demeurent et précisons qu’au début du confinement, le CSE a été consulté sur le recours à l’activité partielle ainsi que sur la continuité de l’activité également.

Néanmoins, pour quelles raisons maintenir le dialogue social en temps de crise ? Dans le but de régler rapidement les problèmes que peuvent rencontrer les salariés en télétravail ou en présentiel et de mettre en place des modes d’organisation adaptés aux situations qui se présentent !

Certaines entreprises ont intensifié le dialogue social avec les instances représentatives du personnel.

 

Comment maintenir le dialogue social ?

L’employeur doit impérativement communiquer avec les instances représentatives et se reposer sur ces derniers. En effet, la continuité de l’activité de l’entreprise ne peut se faire qu’avec le dialogue social et tous en sont convaincus !

A cet effet, le gouvernement est clair sur le sujet : « à situation exceptionnelle, moyens de dialogue renforcés » ! Précisons tout de même que pendant la période de crise du coronavirus, les instances de dialogue social doivent continuer à se tenir quotidiennement et d’ailleurs, l’ordonnance du 27 mars dernier autorise les réunions téléphoniques et visioconférences !

Il est impératif que l’employeur s’adapte à toutes les situations pour maintenir le dialogue social !

Quel en est l’objectif principal ? Mettre en place rapidement des moyens d’alerte, de remontées d’informations lorsqu’il n’est pas possible de se déplacer. Comment s’y prendre ?

-adapter les modalités des réunions : conférences téléphoniques, échanges de mails

-maintenir le lien avec les représentants du personnel et les renforcer si besoin

Il convient de mettre le numérique au service du dialogue social.

Le dialogue social doit s’adapter pour traiter les questions essentielles que sont les conditions de travail tout en assurant une activité économique !

Aussi, il serait par exemple intéressant d’organiser des réunions de CSE beaucoup plus rapprochées dans le but d’obtenir un maximum d’informations et multiplier les mails contenant les informations essentielles.

Par ailleurs, pour rassurer les salariés, l’employeur ne doit pas cesser de communiquer à ses collaborateurs ! L’enjeu prioritaire étant d’éviter les inégalités entre les salariés et renforcer la cohésion sociale ! Un dialogue social renforcé constitue clairement un atout majeur !

En définitive, vous l’aurez compris : maintenir un dialogue social permanent et constructif est la clé de la réussite pour les entreprises. Ce dernier doit être renforcé pour faire face à la crise et surtout préparer la reprise. Nous ferons le point dans quelques semaines.

Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

1 commentaire

DRH : fonction à risques en période de crise sanitaire ! - Fexter2 avril 28, 2020 - 12:57

[…] l’organisation du télétravail, le suivi de l’activité ainsi que le maintien du dialogue social, ce n’est pas chose facile mais ces derniers n’ont véritablement pas le […]

Répondre

Laisser un commentaire