De quelle manière piloter un service RH au 21eme siècle ?

par La rédaction

Pendant de nombreuses années, la fonction RH était cantonnée uniquement à la réalisation de tâches administratives. Néanmoins, depuis quelques temps, elle est tout autre mais surtout elle occupe une place à part entière au sein de l’entreprise. Aussi, la gestion interne et externe de cette dernière a beaucoup changé et nécessite impérativement de l’adaptabilité ainsi que de la flexibilité. Explications !
 
Il y a quelques années, l’absence d’un positionnement clair de la fonction RH ne permettait pas de la considérer. Aujourd’hui, le fait que cette dernière occupe un rôle beaucoup plus reconnu qu’auparavant, à savoir un rôle de conseil, de partenaire stratégique et d’accompagnement du changement nous donne une autre vision de la fonction RH. Et c’est tant mieux !
 
Aussi, il est impératif de rappeler que dans le but de maitriser les enjeux de la transformation digitale des RH et d’une manière générale de toute l’entreprise, il est primordial que le DRH devienne un acteur clé du changement. En effet, il lui appartient d’anticiper les futures évolutions ! Pour cela, ce dernier doit tenir compte à la fois de la dématérialisation de la fonction, de la digitalisation des RH tout en maintenant l’évolution du dialogue social. Et cela n’est pas une tâche facile !
 
Notez-le : au 21eme siècle, la fonction RH doit impérativement se transformer et cela commence par le changement du pilotage du service lui-même !
 
De plus, si le DRH souhaite gérer convenablement son service et d’une manière générale, l’ensemble des collaborateurs, il est impératif de privilégier le capital humain et de leur offrir une valeur nouvelle continuellement ! Et nous le savons tous : le DRH est en première ligne ! Bien évidemment, il existe des risques qu’il doit contourner au maximum !
 
Notez-le : le service RH d’aujourd’hui doit rendre l’« entreprise collaborative » !
 
De quelle manière « bien » piloter un service RH ?
Cela passe indéniablement par l’écoute de son équipe, le partage d’informations et essentiellement le dialogue !
Aussi, le pilotage d’aujourd’hui et de demain nécessite bien évidement de prendre en compte le télétravail, la génération Y, les mutations ainsi que les réseaux sociaux !
De même, la fonction RH doit accompagner et aider les managers à faire grandir leurs équipes.
 
Notez-le : le terrain doit devenir la priorité de la fonction RH ! En d’autres termes, cette dernière doit être « inspirante » !
 
Par ailleurs, aujourd’hui, il a été constaté que les collaborateurs étaient beaucoup plus exigeants avec la fonction RH qu’autrefois. En effet, il leur est très souvent demandé de bien maitriser le numérique ! D’une manière générale, nous attendons beaucoup de cette dernière et une énorme pression pèse sur ces épaules !
 
En définitive, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est primordial pour la fonction RH de s’intéresser dans un premier temps à l’humain au sein de l’entreprise et dans un second temps à la stratégie pour que cette dernière fonctionne de la meilleure des manières ! Il est même impératif qu’elle soit engageante, proactive et on l’oublie souvent : positive. Et vous, comment pensez-vous qu’il faille piloter un service RH au 21eme siècle ?
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire