Comment maintenir la culture d’entreprise en télétravail ?

par La rédaction

Il n’est pas impossible que la culture d’entreprise en télétravail soit mise à mal dans ce contexte de crise sanitaire et de télétravail imposé. La culture d’entreprise et le partage des valeurs corporate, en équipe, sont pourtant vitales : cela permet non seulement de fédérer les travailleurs, mais aussi de les engager, de les motiver et de donner du sens à leurs missions. Retour sur quelques idées pour maintenir la culture d’entreprise en télétravail.

La culture d’entreprise en télétravail : le grand boom des conférences calls

Ce n’est pas un secret, le confinement a fortement fait augmenter la fréquence et la durée des réunions visio à distance. Rien d’étonnant puisqu’elles permettent d’entrer facilement en relation avec l’ensemble des équipes, et de percevoir par la même occasion, les communications non-verbales, grâce à la caméra. Un récent sondage mené par Microsoft le confirme : après avoir interrogé 6 000 salariés utilisateurs de Teams dans 8 pays différents, l’entreprise confirme une hausse de 48% pour le nombre de conversations Teams par personne en août par rapport à février, et une hausse de 55% pour les réunions hebdomadaires sur la même période.

Le télétravail implique de communiquer davantage qu’en temps normal : les managers doivent veiller à faire remonter toutes les informations importantes pour garder leurs équipes intéressées et engagées. Le onboarding se fait à distance, mais de manière plus travaillée encore que d’ordinaire : chez le groupe californien Blackline, chaque nouveau venu est mis en relation avec un “buddy” sur lequel il peut compter si besoin. Chez l’éditeur de logiciel Gitlab, c’est une dizaine de “coffee-calls” que le nouveau salarié doit entreprendre avec ses collaborateurs, de services aléatoires, dans le but de mieux cerner la culture d’entreprise et de mieux connaître les autres équipes.

Au delà de la simple réunion de travail, les activités ludiques et culturelles

Pour pallier le manque d’échanges spontanés et de discussions informelles qui ont souvent lieu au bureau, certaines entreprises créent d’autres prétextes de rencontres et d’échanges. Aux Etats-Unis, la PME Avrobio met un point d’honneur à fêter les anniversaires des collaborateurs, en envoyant une part de gâteau à chaque salarié pour le déguster en groupe, par caméra interposées. D’autres entreprises n’hésitent pas à lancer des challenges culinaires pour le déjeuner, à l’instar de Trello et de son Remote Cooking Challenge. Des initiatives utiles pour des teambuilding à distance, et une occasion ludique pour les équipes de se connecter autrement que par le travail.

Outre la cuisine, d’autres centres d’intérêt permettent d’infuser de la cohésion au sein des équipes, tels que la création de groupes de sport, de méditation, de clubs de lecture ou de cinéma, où chaque participant échange sur sa passion. Les idées ne manquent pas, tant que les outils collaboratifs sont maîtrisés en interne. Les cadeaux de bienvenue se multiplient également -casquettes, t-shirts, chocolats, boîtes de Noël- ils apportent une touche concrète, un lien visible entre le salarié et l’entreprise. Non négligeable à l’heure du tout digital.

Enfin, un management bienveillant, qui repose sur la confiance et l’autonomie, est l’un des ingrédients principaux pour maintenir la culture d’entreprise en télétravail. Exit le présentéisme : ce n’est pas le temps de connexion qui importe, mais le respect des livrables et des objectifs. Pour faciliter ce management et cette manière de travailler à distance, l’entreprise Basecamp, éditeur d’un outil web de gestion de projet, a d’ailleurs rédigé un guide, Remote, office not required dans lequel sont listées et expliquées les bonnes pratiques.

Philippine Sander

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire