Comment arrêter de procrastiner au travail à partir de la rentrée ?

par La rédaction

D’après une enquête d’Opinion Way, environ 75% des Français disent procrastiner au travail. La difficulté de la tâche ou la pression du temps sont les principaux vecteurs de ce phénomène. Pourtant, après les vacances, vous revenez à la rentrée avec pleins de bonnes résolutions mais vous peinez à les réaliser. Voici donc quelques astuces pour arrêter de se laisser distraire au travail et prendre la rentrée par le bon bout.

La To do list, une solution efficace pour arrêter de procrastiner

Une action très facile à mettre en place qui peut se révéler très efficace pour lutter contre la procrastination. En effet, se faire chaque jour une liste de quelques tâches à effectuer pour la journée est un bon moyen de se lancer des objectifs et des défis. Cette liste d’actions à réaliser est établi dans l’ordre des priorités et permet d’être toujours dans la pratique et non dans l’expectative. Un bon moyen d’éviter la frustration.
 

Chercher du positif dans les tâches que l’on aime le moins

La procrastination n’est pas uniquement un signe de paresse ou de difficultés liées aux tâches. C’est aussi un souci de gestion de ses émotions face aux missions confiées. C’est pour cela que vous aurez tendance à remettre à plus tard votre travail car celui-ci va vous inquiéter et être synonyme de stress. En effet, il s’agit de retirer des tâches les points positifs qui peuvent être relevé. Par exemple, les compétences nouvelles que vont vous apportez cette mission, ou le fait de découvrir de nouvelles choses ou encore la manière dont vous allez pouvoir agir. En trouvant, ces points positifs, vous vous donnez une motivation nouvelle qui vous permettra de réaliser cette tâche avec succès.
 

Prévoir les missions de façon raisonnable

C’est un comportement très humain de repousser le travail dans le futur. D’autant que l’on a bien souvent une vision très optimiste de celui-ci. En effet, lorsque vous repoussez au lendemain, vous imaginez pouvoir faire pleins de choses et parfois elles sont irréalisables en réalité. La déception est alors encore plus forte et favorise davantage la procrastination. Pour moins procrastiner, il est important de se fixer des objectifs réalistes quitte à repousser à une date plus lointaine pour se laisser une marge plus importante. Ce délai vous mettra dans le confort et vous rendra encore plus fier de votre réalisation.
 

Anticiper les freins à votre performance dans le travail

Au travail, les tentations de ne pas travailler sont de plus en plus fortes. Les entreprises développent de plus en plus d’activités au sein des bureaux sans compter les collègues qui vous incitent à prendre une pause café ou baby-foot. Les smartphones avec les réseaux sociaux et les jeux sont également un bon moyen de vous distraire et de perdre ainsi un précieux temps. Le seul moyen d’éviter ces obstacles est de les anticiper. En effet, si vous savez ce qui vous freine ou peut vous freiner dans votre travail comme un dossier de dernière minute, n’hésitez pas à prévoir le coup. Il s’agit de trouver le moyen de les éviter ou au moins de limiter leur incidence. Dès la rentrée, concentrez-vous sur votre to do list et déconnectez vous des réseaux sociaux.
 
Timothée DECAUDIN
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire