Kit de survie pour éviter le burn out en confinement

par La rédaction

Le burn-out, c’est ce syndrome d’épuisement professionnel et émotionnel qui nous touche en période de surmenage. Comment éviter que cette fatigue et cet état de stress nous submerge en période de confinement, où le télétravail est roi et où les vidéo-conférences s’organisent à la chaîne ?  Voici quelques conseils pour bien gérer votre charge de travail pendant le confinement, période impliquant une nouvelle organisation et l’utilisation de nouveaux outils de communication.

Aménagez-vous un bel espace de travail

Une table rangée, une chaise confortable et un minimum de lumière suffisent pour créer un espace de concentration agréable. Surtout si vous êtes confinés dans un petit endroit, ces détails participent à l’élaboration d’un environnement sain, qui lui, stimule le bien-être et la productivité !

 

Planifiez une routine de travail

Nul besoin de conserver les horaires de travail exacts que vous aviez avant le confinement, mais décider d’une heure de début et d’une heure de fin évite que les tâches personnelles n’empiètent sur les tâches professionnelles. Aussi, n’hésitez pas à organiser votre journée en fonction de la nature des tâches et de votre vie en communauté. Car si vous êtes confiné à plusieurs, votre agenda s’en trouvera naturellement bouleversé. Privilégiez les tâches qui demandent beaucoup de concentration le matin – ou le soir- quand c’est plus calme. Pour cela, fixez-vous des plages de concentration dans lesquelles vous ne pouvez pas être dérangé et des plages de déconnexion totales.

Optimisez votre temps et vos échanges

Visualisez votre agenda et vos objectifs grâce à votre « bullet journal » pour éviter d’être rapidement envahis par le programme qui vous attend. Il vous suffit d’un cahier et d’un stylo pour le confectionner. D’ailleurs, n’hésitez pas à revoir vos objectifs pour la période si le temps imparti rend leur exécution difficile. Pour réaliser vos tâches efficacement, choisissez le medium avec lequel vous vous sentez plus à l’aise pour échanger avec vos collaborateurs. Si parler par tchat sur Slack rend chaque échange laborieux, préférez le téléphone, plus direct et parfois moins chronophage. Cela permet aussi d’instaurer un lien plus humain avec votre équipe.

Déconnectez des écrans

Veillez à déconnecter, surtout si vous êtes sur-sollicité de mails, de rendez-vous Zoom, de discussions par tchat. Afin d’éviter le surmenage numérique, restreignez les sollicitations en désactivant certaines notifications à partir d’une certaine heure, ou rangez tout simplement votre portable en fin de journée dans un autre pièce pour éviter toute tentation de répondre à un mail à 23 heures après une longue journée.

Détendez vos yeux dès que vous sentez la fatigue arriver grâce à cet exercice rapide et efficace : réchauffez les paumes de vos mains en les frottant l’une contre l’autre et posez vos mains, paumes arrondies, mains un peu creuses, sur vos yeux. Gardez vos yeux fermés 20 secondes, les épaules se détendent ainsi que les muscles des yeux.

Faites des pauses régulièrement

Aérez-vous l’esprit, bouger quelques minutes, ne serait-ce que pour changer de position de travail : faites un café, un peu de rangement ou de nettoyage, lisez quelques pages d’un livre… Offrez-vous également des vrais moments de détente. Variez les activités, cultivez les liens, commencez un mini potager, testez la relaxation et le yoga. De nombreux cours gratuits existent sur la toile pour les débutants. Et si vous avez des enfants, pourquoi ne pas les impliquer dans ces activités pour les occuper ?

Philippine SANDER

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire