Bouygues Construction : un business game 2.0 pour renforcer les relations écoles

par La rédaction

Rapprocher le monde étudiant du monde professionnel, faire découvrir les métiers du bâtiment, des travaux publics et de l’énergie, répondre aux problématiques de recrutement des jeunes diplômés, tels sont, depuis 1997, les objectifs du Défi Bouygues Construction. Cette compétition de type « business game », unique en son genre dans le secteur du BTP, s'adresse aux étudiants des écoles d'ingénieurs, de commerce et des universités. Elle s’appuie sur un cas réel de management de projet et sur la mixité des équipes participantes (étudiants en commerce/management et ingénieurs). Pour cette édition 2012, le groupe a opté pour un fonctionnement beaucoup plus interactif créant, en amont du traditionnel rendez-vous, un challenge Internet particulièrement innovant. Un nouveau tournant Web 2.0 pour le leader du BTP.

 

A l’origine, en 1997, le Défi Bouygues Construction s’adressait uniquement aux étudiants des écoles de commerce. « Notre ambition, avec ce business game, explique Benoît Forest, responsable des relations écoles de Bouygues Construction, était de répondre à des problématiques de recrutement de commerciaux et de rendre notre secteur d’activité attractif. » A l’époque, le groupe souhaite sortir des sentiers battus dans sa façon d’aborder les relations avec les grandes écoles. Loin des traditionnelles présentations d’entreprise dans les établissements, le leader du BTP prend alors le pari de faire venir les étudiants jusqu’à lui, de leur faire découvrir les réalités du monde du bâtiment et de leur donner une autre vision de ses métiers.

 

Un outil différenciant pour attirer les étudiants

 

« Nous souhaitions aborder les étudiants d’une manière différenciante, trouver un outil original pour réunir les meilleurs profils de la façon la plus qualitative possible. Le business game s’est imposé de lui-même », précise Benoît Forest. Au fil des années, si la philosophie de départ est restée toujours la même, les besoins en matière de recrutement ont changé et la politique de relations avec les écoles a évolué. Ainsi, ce concours est aujourd’hui ouvert aux écoles d’ingénieurs, aux universités et propose chaque année de nouvelles innovations. Il s’appuie notamment sur la constitution d’équipes mixtes entre profils d’ingénieurs et profils de commerciaux travaillant ensemble, en complémentarité, sur un cas pratique. Depuis sa création, plus de 800 étudiants ont participé, et environ un tiers d'entre eux ont rejoint Bouygues Construction pour un stage, un VIE ou un emploi. Et dans cet esprit, explique le responsable des relations écoles, « ce rendez-vous a un impact très positif sur notre marque employeur ».

 

Une seizième édition les 28 et 29 novembre

 

Pour cette seizième édition, le grand concours se déroulera les 28 et 29 novembre 2012. A cette occasion, une soixantaine d'étudiants issus d'écoles d’ingénieurs, de commerce et d’universités seront réunis pendant deux jours. « Cette année, nous nous adressons aux écoles françaises, précise Benoît Forest, mais également à des étudiants anglais, burkinabés et tchèques. C’est un challenge à vocation internationale. » Pour la première fois, en lien avec les campus managers, une journée sera dédiée à des jeux de team building, pour faire connaissance, découvrir les personnalités, et donner un aspect ludique et créatif au défi. L'étude de cas, qui se déroulait habituellement sur 48 heures, durera quant à elle 24 heures. Regroupés sous forme de binôme (commerce/management et ingénieurs), dans un esprit global de management de projet, les étudiants seront ainsi chargés de répondre à un appel d'offres et deviendront tour à tour commerciaux, techniciens, financiers, managers, concepteurs, développeurs et constructeurs. Au terme d'une compétition marathon, les participants seront appréciés sur l’aspect technique bien sûr mais également la communication, les questions de construction durable et le montage financier.

 

Un nouveau challenge sur Internet

 

Au-delà de cette organisation, la grande nouveauté de cette seizième édition reste la création d’un jeu en ligne en amont du rendez-vous traditionnel. Mis en ligne sur la plate-forme Studyka, spécialisée dans les jeux d'entreprises, il offre la possibilité aux étudiants de répondre à un appel à projets sur le thème du centre commercial de demain. Durant toute la durée du challenge, une série d'animations sera diffusée sur les réseaux sociaux et, en parallèle, une communauté rassemblant d'anciens participants, les équipes projets, les jurys, les chargés de relations écoles, se développera autour de ce concours. Les lauréats de cette première épreuve seront invités à soutenir leur projet le 24 octobre lors d’un grand oral qui permettra aux meilleurs d’être directement qualifiés pour la phase finale.

 

Avec cette nouvelle formule 2.0, le groupe espère mieux faire connaître ses métiers, augmenter encore la diversité des profils des participants et leur fidélisation. « C’est une manière pour nous d’aller chercher de nouveaux candidats, de véhiculer une autre image et de s’adapter aux usages des nouvelles générations », conclut Benoît Forest.

 

Crédit photo : Augusto Da Silva

 

 

Audrey Caudron-Vaillant

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire