Replay Webinar : Soft skills passez à l’action

par rh_dev

À la différence des compétences techniques, inhérentes à chaque métier, les soft skills ou compétences transverses peuvent se rattacher à la plupart des secteurs du travail et s’avérer particulièrement recherchées dans certains métiers. À l’heure du digital et dans un contexte de crise toujours présent, certaines capacités sont particulièrement mises en avant sur le marché du travail.

Pierre Chanceaulme, Responsable de l’observatoire des métiers des télécommunications, fait état d’une situation de travail bousculée par la digitalisation et l’automatisation des tâches, notamment dans la saisie et le traitement de l’information laissant moins de place aux procédures autrefois chronophage. En découle donc une demande forte en compétences transverses. Dans le secteur de l’innovation et de la tech, des compétences relationnelles de collaboration, de gestion de projet et de communication sont attendues, tout comme des compétences cognitives de créativité ou encore d’esprit entrepreneurial.

Parmi ces compétences transverses, certaines apparaissent comme indispensables. Selon Carole Menguy, co-fondatrice de Wiserskills et d’HTS consulting, 10 compétences sont particulièrement demandées et pratiquées suite à la crise :

  • Apprentissage permanent (capacité à apprendre et à désapprendre)
  • Aisance digitale (capacité à s’approprier les nouveaux outils et canaux de communication)
  • Capacité d’adaptation
  • Capacité d’analyse
  • Coopération, transversalité, travail en réseau
  • Communication et impact (capacité à présenter et partager ses idées à l’écrit et à l’oral)
  • Leadership (capacité à mobiliser les collaborateurs dans l’atteinte d’objectifs)
  • Pédagogie (capacité à transmettre des savoirs et à se mettre à la hauteur de son interlocuteur)
  • Résolution de problèmes complexes
  • Résilience et capacité à rebondir 

 

Les deux premières compétences que sont l’apprentissage permanent et l’aisance digitale s’inscrivent dans une monde du travail digitalisé et en constante évolution. Réaliser une veille technologique, informer et se former de manière autonome devient indispensable pour suivre en temps réel les évolutions des métiers. Il est à noter que la résilience et la capacité à rebondir se sont aussi fortement développées suite à la crise pour devenir des compétences de taille très prisées sur les jobboards et par les recruteurs. Cette année, sur l’échelle des compétences, les compétences liées à l’innovation et à la créativité sont devancées par la résilience et la capacité à rebondir.

Néanmoins, en fonction des domaines, les compétences métier priment sur les compétences transverses dans la sélection des candidats. “Il ne suffit pas de développer ses soft skills pour trouver un emploi” précise Carole Menguy. Les compétences métier restent les fondations du poste et ainsi, les soft skills permettent davantage aux recruteurs de faire le choix entre plusieurs profils aux compétences techniques similaires.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire