Replay Webinar RH : Recrutement & innovation, comment exploiter la force du réseau pour atteindre des talents cachés ?

par La rédaction
.

Recrutement par cooptation. Si cette expression peut paraître un peu barbare au premier abord, elle définit pourtant une pratique de plus en plus utilisée de nos jours : activer son réseau, personnel comme professionnel, pour une recherche de talents. Grâce à cette innovation développée en partie sur les réseaux sociaux, le recrutement devient plus rapide, plus efficace même.


 

Votre réseau au centre d’une plateforme de recrutement

« Quelqu’un à me recommander ? » Qui n’est jamais tombé sur cette courte phrase à la fin d’une recherche de talents sur LinkedIn ou autre réseau social ? Aujourd’hui et de plus en plus, le recrutement est basé sur la recommandation. Dès lors que l’on recherche à embaucher, il nous arrive bien souvent de demander à notre entourage de l’aide pour trouver le bon profil. Celui que l’on pourra recruter sans se tromper. Pour étendre cette pratique d’ores et déjà répandue dans les entreprises, la plateforme MyJob Company aide au recrutement par cooptation.  Le principe est simple : on se crée un compte, on consulte les offres d’emploi disponibles sur la plateforme puis on recommande une ou des personnes. Le petit plus ? Si la personne recommandée est recrutée par l’entreprise en question, une prime pouvant aller jusqu’à 1500€ nous est versée. À nous ensuite de choisir de les retirer, sinon d’en faire un don à une association.

La cooptation pour un gain de temps dans le recrutement

La cooptation possède de nombreux avantages face à un recrutement dit « basique ». Le premier étant tout d’abord le volume de candidature. En effet, le nombre de candidatures par la cooptation est moins élevé, mais de bien meilleure qualité. Ce qui amène sur le deuxième avantage du concept : le gain de temps. Le délai moyen d’un recrutement par le biais de recommandations est de 29 jours, contre 55 jours sur un site classique. Grâce à la cooptation, plus question pour le recruteur de parcourir plus de 200 CV et lettres de motivation des jours durant avant d’enchaîner sur les rendez-vous téléphoniques. Ici, il analyse une poignée de dossiers uniquement, avec bien souvent des profils plus intéressants et surtout plus fidèles. En effet, les études réalisées démontrent que les personnes recrutées par le biais d’une recommandation restent plus longtemps au sein de l’entreprise.

Quels sont les freins au recrutement par cooptation ?

Si le recrutement par cooptation a ses avantages, il est également confronté à des réticences de la part des recruteurs. Beaucoup travaillent encore avec des cabinets de recrutement traditionnels, sinon possèdent des abonnements sur d’autres plateformes. Aujourd’hui, le concept novateur que porte MyJob Company constitue donc un frein à son adoption, de la part de certains. Selon d’autres, une plateforme telle que MyJob Company serait presque inutile. Leurs salariés seraient, à leur avis, les mieux placés pour coopter – et pourtant, bien d’autres acteurs peuvent tout aussi bien le faire, comme des anciens salariés, des fournisseurs ou des prestataires.

Aujourd’hui, MyJob Company est uniquement présente en France. Mais la plateforme de recrutement par cooptation compte bien s’étendre à l’étranger, en se tournant de prime abord vers les pays francophones.

Margot Pyckaert

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire