Replay Webinar RH : Développer la posture de manager coach pour répondre aux enjeux du management hybride

par La rédaction

Un manager coach. Voilà ce que les entreprises doivent désormais promettre à leurs collaborateurs. Le rôle du manager s’est transformé au cours de ces dernières années, et encore plus depuis la crise pandémique du Covid-19. Aujourd’hui, la posture managériale “command & control” a montré ses limites et évolue vers un management plus hybride.  

L’avènement du management hybride dans les entreprises

Depuis un an déjà, les français vivent à la fois de télétravail et de bureau, pandémie du Covid-19 oblige. Et toute porte à croire que cette organisation hybride va s’installer dans le temps pour devenir une normalité, si tant est qu’elle ne le soit pas déjà. En effet, près de 90% des dirigeants d’entreprises se disent aujourd’hui prêts à adopter ce fonctionnement, en autorisant à la fois le travail à distance et le travail sur site. Pourquoi ? Simplement parce que les collaborateurs semblent bien plus productifs avec ce mode de travail-là. Mais aussi parce que les entreprises s’autorisent beaucoup plus à aller chercher des collaborateurs -qui se révèlent être de véritables talents- ailleurs géographiquement, parfois même à l’étranger. 

Cette organisation hybride comporte de nombreux autres impacts, parfois négatifs. La distance physique, d’abord, qui amplifie la distance psychologique et la distance sociale. Autre impact : l’augmentation des inégalités entre ceux qui sont à distance et ceux qui sont en présentiel. Sans oublier l’impact sur le sentiment d’appartenance à une équipe, que l’on ne voit pas forcément. En effet, il n’est pas toujours simple d’éviter la marginalisation lorsque l’on ne possède pas de compétences innées dans la création de liens relationnels. 

En ce sens, le travail du manager doit aujourd’hui s’adapter à l’organisation hybride. Il existe quelques bonnes pratiques pour cela : cartographier (qui travaille où), éduquer sur les impacts à l’hybride, rééquilibrer les biais distanciels, favoriser les relations entre tous les collaborateurs, penser le présentiel pour créer de la cohésion. Et l’ensemble de ces compétences appartiennent à ce que l’on appelle aujourd’hui le manager coach. 

Manager coach : le nouveau style de management qu’il faut appliquer 

Le manager coach est un manager qui s’est inspiré des éléments clés du coach, à savoir un état d’esprit ouvert, curieux et flexible. Mais aussi et surtout une croyance inconditionnelle en le potentiel de son collaborateur. C’est également un manager qui a su développer ses compétences d’écoute active, de questionnement et de présence. Tous ces comportements, le manager coach (à la différence d’un manager situationnel) va pouvoir les adapter à l’hybride et continuer d’être pleinement présent pour ses collaborateurs. 

Pour se former avec brio et devenir un véritable manager coach, MoovOne (solution digitale de coaching) propose des programmes sur-mesures auprès de coachs certifiés. La plateforme offre une approche qui associe coachings et apports théoriques, le tout dans un environnement entièrement digitalisé. 

Comme le rappelle MoovOne, les entreprises comptent aujourd’hui plus que jamais sur leurs managers pour porter leur transformation,… en oubliant bien souvent que la première chose à transformer, ce sont leurs managers eux-mêmes ! Dans une ère qui devient de plus en plus hybride, ces managers doivent désormais devenir des managers coachs. 

Margot Pyckaert

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire